10 raisons d’aimer le sport
10 raisons d’aimer le sport

Le sport permet d’éliminer l’excès de graisse

Le sport permet de perdre du poids, de brûler les graisses et les calories. Les séances cardio, de préférence, peuvent aider dans ce sens. Alterner des exercices intenses et rapides s’avère donc très efficace. Il suffit de travailler un grand nombre de muscles, varier les séances et le faire régulièrement.

Le sport permet de stimuler la mémoire

L’activité sportive permet au cerveau de mieux fonctionner, grâce à une bonne pression cardiaque qui envoie suffisamment de sang vers le cerveau, nourrissant ainsi le cerveau en oxygène. L’activité cérébrale est nettement améliorée avec le sport, qui assouplit les réseaux de neurones et donne un accès rapide à la mémoire.

Le sport permet de développer les muscles

Le développement des muscles va de pair avec les graisses brûlées. Lorsque les graisses brûlent, la masse musculaire se tonifie. Avoir des muscles signifie avoir une silhouette tonique. Les squats, fentes et relevés de bassins renforcent les fessiers, les quadriceps (l’avant des cuisses) et les ischio-jambiers (l’arrière des cuisses) par exemple. La musculation accroît ainsi le métabolisme et augmente le volume musculaire au profit de la graisse. Et plus on est musclé, plus notre métabolisme accélère et plus on brûle de calories.

Le sport permet d’optimiser le fonctionnement du cerveau

Il s’agit là d’une conséquence du stimuli de la mémoire et du développement des muscles. Oui, le sport permet à notre cerveau de fonctionner de manière optimale. Le sport peut contribuer à l’élargissement du volume de matière grise. Il favorise également la production de nouveaux neurones chez l’adulte, ainsi que de nouveaux vaisseaux sanguins, permettant un fonctionnement quasi-optimal du cerveau.

Le sport favorise une bonne densité osseuse

Le sport peut être un excellent remède face à l’ostéoporose, qui touche souvent les femmes avec l’âge et surtout à la ménopause. L’activité sportive permet aux os de se reconstruire et de se solidifier. La matière osseuse gagne ainsi en intensité et devient plus résistant. D’après les études, les entraînements réguliers permettent aux os de gagner 1% à 2% en densité, diminuent les risques de fracture de 20 à 35%, parce qu’ayant un effet direct sur la résistance des os aux endroits où ces derniers sont plus sollicités.

Le sport réduit les risques de contracter une maladie chronique

D’après les études le sport réduit nettement le risque de développer les maladies telles que l’alzheimer. Trente minutes de sport journalier permettraient, toujours d’après ces études, de réduire le risque de l’alzheimer de 60%. Il en est de même pour les maladies cardio-vasculaires et le diabète entre autres. L’activité stimule la circulation du sang et l’ouverture des vaisseaux sanguins. Les reins sont plus efficaces et les déchets sont mieux évacués.

Le sport permet d’être heureux

L’activité sportive permet d’être heureux. Elle fait augmenter la production de d’endorphine, l’hormone du bonheur. Également, les activités physiques que l’on pratique stimulent la sécrétion d’autres hormones responsables de notre bien-être, par exemple la sérotonine.

Le sport permet d’avoir confiance en soi

Le sport améliore le bien-être et la confiance en soi. C’est la meilleure façon d’éviter l’inactivité et s’affirmer. L’inaction étant l’une des causes du manque de confiance, les exercices sportives permettent de s’activer et de gagner en confiance. Par ailleurs on développe de nouvelles compétences et on se fait des amis. Le sport permet d’améliorer notre condition physique et notre apparence, de se rendre compte qu’on peut réaliser ce qu’on croit impossible.

Le sport permet de déstresser

Le sport réduit le stress, l’anxiété et la dépression. Il est bon pour le moral. Selon le Professeur Antoine Pélissolo, chef du service de psychiatrie à l’hôpital Albert-Chenevier à Créteil, des données scientifiques sérieuses prouvent les effets du sport sur le bien-être. La pratique sportive diminue la sévérité des symptômes et améliore les chances de rémission, en cas de dépression avérée. C’est la raison pour laquelle les psychiatres recommandent le sport comme une thérapeutique complémentaire efficace qui complète les traitements classiques.

Le sport donne de l’énergie

L’activité physique donne un sentiment de regain de forme, d’énergie. Selon Rubens Valcy, préparateur physique et directeur du Centre de formation professionnelle des métiers du sport, « la pratique régulière du sport permet de travailler l’endurance cardio-vasculaire et de développer les capacités du corps ». La pratique régulière d’exercice physique intense (course, vélo, marche…) réduit le taux de réserve de glucide des muscles. En conséquence l’organisme devient plus efficace et brûle plus les matières grasses pour produire de l’énergie. C’est ce mécanisme qui permet aux anciens sportifs qui ont pris de l’âge de conserver de l’énergie même lorsque leur capacité musculaire a diminué.

Je viens du Vietnam et je suis actuellement étudiante dans le secteur du tourisme en France. En tant qu'une personne ambitieuse, j'essaie toujours de multiplier les expériences personnelles et acquérir de connaissances culturelles grâce aux rencontres et aux découvertes de nouveautés.