Pour de nombreuses personnes, être dans une relation stable implique qu’elles bénéficieront de la compagnie pour le reste de leur vie. Qu’il s’agisse de faire rebondir des idées avec une personne spéciale ou d’avoir une présence physique, nous nous attendons à ce qu’une relation nous donne un sentiment de proximité, d’affection mutuelle et de relation profonde. Ce à quoi nous ne nous attendons pas, c’est de se sentir seuls dans cette relation.

En tant que thérapeute relationnelle, je vois souvent des couples exprimer un sentiment de vide – un sentiment de solitude au sein de leur partenariat – un sentiment qu’ils ont du mal à comprendre. Cela peut être très difficile pour les couples impliqués.

La solitude peut signifier différentes choses pour différentes personnes. Cependant, il comprend généralement certains des éléments suivants:

  • Se sentir inouï ou non écouté par votre partenaire
  • Se sentir mal aimé ou négligé
  • Se sentir déconnecté de la relation
  • Se sentir anxieux à soulever des problèmes
  • Ne pas partager de nouvelles (bonnes ou mauvaises) avec votre proche
  • Ignorer leur contribution ou ne pas avoir l’impression que votre contribution compte
  • Ne pas être sûr de l’avenir, de la relation ou de vous-même
  • Se trouver un décideur solo
  • Commencer à faire des projets (à court ou à long terme) qui n’impliquent pas votre moitié
  • Se sentir triste, vide ou désespéré

Si vous êtes dans une relation et que vous avez déjà commencé à vous sentir seul, vous vous demandez peut-être ce qui l’a causé et comment y remédier.

Relate (UK) reconnaît à quel point la notion de solitude peut être complexe. Il peut inclure des facteurs internes, qui – dans une certaine mesure – vous appartiennent ainsi que des facteurs partagés également avec votre partenaire. Comprendre ces deux éléments peut vous aider à mieux les résoudre.

1. Se sentir seul de l’intérieur

Vous pourriez regarder cela et vous demander comment des facteurs internes (traits personnels, tempérament ou comportements) peuvent vous faire vous sentir seul dans une relation – en compagnie de quelqu’un que vous aimez.

Écoutez-moi.

Styles d’attachement et relations

Nous avons tous entendu parler d ‘«attachement» lorsqu’il s’agit d’enfants. Mais comment l’attachement joue-t-il un rôle chez les adultes dans les relations?

En bref, il existe quatre styles d’attachement que les adultes peuvent afficher.

Sécurise

Les adultes en sécurité ont besoin de moins d’attention que leurs homologues. Ils ont tendance à être plus satisfaits dans leur relation, à faire davantage confiance à leur partenaire et à équilibrer le mélange entre besoin de soutien et besoin d’indépendance (et, bien sûr, valorisent la même chose chez leur partenaire). Les adultes ayant un modèle d’attachement sécurisé ne se plaignent généralement pas de se sentir seuls dans leur relation, se présentant avec une attitude plus «facile à vivre».

Ignorer-Éviter

Les partenaires avec un attachement dédaigneux-évitant ont tendance à mettre de la distance entre eux et leur proche. Ils peuvent isoler ou assumer le rôle de «gestionnaire» ou de «parent».

Les partenaires évitants peuvent tenter de se convaincre qu’ils sont indépendants et qu’ils n’ont plus besoin d’une connexion de leur conjoint. Cependant, cela ne conduit qu’à un élément de détachement et de défense. Ils peuvent être durs et / ou agir comme s’ils s’en moquaient (mais flash d’informations – ils le font).

Anxieux-Préoccupé

Les conjoints avec un style d’attachement anxieux ont tendance à rechercher – parfois au risque de vraiment ennuyer leur partenaire – une présence et un réconfort constants. Ils ont été décrits comme «affamés émotionnellement». Ils peuvent parler du besoin de leur partenaire pour les compléter ou «les sauver: eux. Pire encore, ils peuvent avoir le sentiment que sans une relation épanouissante, ils n’ont pas d’importance ou ne sont que «la moitié» d’eux-mêmes.

Le risque dans ce style d’attachement est de devenir collant et nécessiteux et d’être rejeté par un partenaire épuisé, ce qui les amène à se sentir seuls dans leur relation.

Peur-évitant (alias désorganisé)

Enfin, un partenaire dans un modèle d’attachement désorganisé peut vivre dans un état constant de peur et / ou de confusion en essayant d’équilibrer être trop proche ou trop éloigné de son partenaire. Il y a une réelle ambivalence chez ces personnes dans la mesure où elles ont l’impression de ne jamais faire les choses correctement et se sentent dépassées par leurs cyclones émotionnels.

Malheureusement, les adultes avec ce style d’attachement ont souvent des antécédents d’éducation difficile. Cela se traduit par un sentiment constant de souffrance (parfois subjective) par la personne dont ils ont besoin pour se sentir en sécurité. Pour aggraver les choses, ils ont généralement du mal à répondre à leurs besoins.

Vous pouvez voir comment votre style d’attachement peut avoir quelque chose à voir avec le fait de vous sentir seul dans votre relation. Si vous n’êtes pas tout à fait sûr de votre attachement, il n’est pas trop tard pour changer cela. La réécriture de votre récit via des livres d’auto-assistance, une thérapie ou avec l’aide d’un partenaire compréhensif est un bon point de départ.

Santé mentale et solitude

Comment la santé mentale a-t-elle quelque chose à voir avec le sentiment de solitude dans votre relation? En termes simples, beaucoup.

Nos pensées affectent nos émotions et par la suite nos comportements. Imaginez ce qu’une personne déprimée peut ressentir à propos de sa relation si elle se sent plate, déprimée, en insécurité. Ils sont susceptibles de se sentir seuls parce que la dépression nous fait ressentir cela.

Il en va de même pour l’anxiété. Si nous nous sentons anxieux, nous pourrions nous sentir effrayés, sauter au pire des cas, ou simplement internaliser toutes ces émotions et bloquer l’influence de notre partenaire du même coup.

En allant plus loin, le traumatisme peut avoir un impact sur la façon dont nous gérons les relations, faisons confiance aux autres et supposons le pire. Lorsque les gens ont réellement vécu des événements indésirables au cours de leur vie, ils peuvent continuer à s’y attendre. Cela peut également les amener à se sentir très seuls en raison de leurs expériences quelque peu déformées.

Travailler sur votre santé mentale est au-delà de l’importance. C’est vital pour une relation saine. C’est parce que vous comptez. Votre bonheur compte. Votre relation compte aussi.

En fonction de la façon dont votre santé mentale peut être compromise, vous pouvez essayer d’y travailler vous-même via des podcasts / citations de motivation, l’auto-assistance, les soins personnels et d’autres moyens simples pour vous aider à surmonter la dépression. Si votre santé mentale nécessite un peu plus de travail, veuillez demander le soutien professionnel d’un thérapeute et / ou de votre médecin de famille.

Au fur et à mesure que ma santé mentale s’est améliorée, ma relation s’est améliorée. Ce fut une période tellement enrichissante à la fois personnellement et en couple. Je ne me suis pas senti seul après ça.

2. Se sentir seul dans sa relation

Nous avons établi qu’il est possible de se sentir seul en fonction de ce qui pourrait se passer en interne. Cependant, dans de nombreux cas, cette solitude résulte de facteurs relationnels.

Mauvaise communication

De toute évidence, la communication est l’épine dorsale de toute relation. Il permet aux couples de s’entendre, de créer du sens à partir des informations partagées et de répondre de manière positive ou négative.

Inutile de dire qu’il existe une bonne et une mauvaise façon de communiquer. Une communication agressive, méprisante, indifférente et / ou argumentative entre deux partenaires mènera à un se sentant inconnu, mal aimé et, par conséquent, seul dans la relation.

Problèmes de planification

Indépendamment de combien les couples peuvent s’aimer, sans que certains se nourrissent et ne donnent la priorité au temps de se voir, avec le temps, les partenaires peuvent commencer à se déconnecter. C’est en partie une habitude. En partie, c’est une routine quotidienne individualisée. Néanmoins, on ne peut pas avoir de relation avec un fantôme!

Il est primordial de réserver du temps pour se connecter. Cela est certainement pertinent pour les partenaires qui peuvent travailler loin et faire face à une absence physique et / ou à une distance physique. Planifier quelqu’un en tête-à-tête est un bon moyen d’arrêter de se sentir seul dans votre relation.

Qualité du temps passé ensemble

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, il est important de trouver du temps pour être ensemble si nous ne voulons pas nous retrouver seuls dans notre relation. Mais ce qui est aussi important, c’est de s’assurer que le temps de qualité passé est réellement bon. Vider la poubelle ensemble peut être du temps passé en couple, mais de quel temps de qualité s’agit-il?

Faites attention à la qualité de votre temps ensemble et rendez-le amusant, agréable et / ou diversifié. À tour de rôle, planifiez vos activités pour un plus large éventail de divertissements!

3. Objectifs et attentes

Qu’est-ce que les objectifs et les attentes ont à voir avec le fait de se sentir seul dans une relation?

Comme l’explique Austin Bollinger lorsqu’il souligne l’importance de se fixer des objectifs, les objectifs sont comme la feuille de route de toute relation. Ils nous poussent dans une direction spécifique pour atteindre quelque chose que nous voulons tous les deux – et nous l’espérons également – réaliser.

Maintenant, que se passe-t-il lorsque les partenaires ont des objectifs différents? Et quand ils s’attendent à des approches et / ou des résultats complètement différents?

Cela conduit à une déconnexion – un sentiment de confusion, de frustration, parfois même de désespoir. Inutile de dire que cela suffit pour que les partenaires se sentent seuls en se basant simplement sur le fait que ce qui compte pour eux et les objectifs qu’ils apprécient ne correspondent pas aux objectifs de leur partenaire.

En ce sens, la compatibilité dans une relation est importante. Se sentir seul dans votre relation peut signifier qu’il y a un changement existant ou nouveau dans vos directions et que vous devez tous les deux revoir vos objectifs et les orienter dans une direction commune ou accepter que le voyage ne suit plus un chemin commun.

4. Besoins et besoins non satisfaits

Les humains ont des besoins – des besoins physiques, des besoins émotionnels, des besoins spirituels et des besoins sexuels, pour n’en nommer que quelques-uns. Lorsque nous sommes en couple, nous espérons avoir certains de ces besoins – sinon tous, une bonne partie – satisfaits par la personne que nous aimons le plus. Lorsque cela ne se produit pas, nous nous sentons rejetés, mal aimés, sans priorité.

Malheureusement, ce qui se passe alors, c’est que nous cherchons à répondre à ces besoins ailleurs. C’est la nature humaine et c’est universel. C’est peut-être par l’intermédiaire d’un tiers. C’est peut-être à cause d’une distraction comme le travail, les amis, les loisirs. C’est peut-être en coupant toutes les attentes que notre conjoint est disposé et / ou capable de répondre à nos besoins.

Nous nous sentons seuls et notre cerveau humain cherchera à combler ce vide de toute façon. Il m’a fallu un certain temps pour réaliser qu’exprimer mes besoins n’était pas égoïste. C’était ce que faisaient les gens lorsqu’ils se sentaient en sécurité. Et me sentir en sécurité et nourri était définitivement ce que je voulais pour moi et mon partenaire.

5. Sexy Times

Les hommes et les femmes vivent l’intimité différemment. Il y a beaucoup à faire lorsqu’il s’agit d’avoir une bonne expérience sexuelle, y compris la confiance, le respect, la communication et la lecture des goûts et des aversions de chacun.

Pour de nombreuses femmes dans des relations à long terme, elles ont besoin de se sentir émotionnellement connectées pour être d’humeur sexy. De nombreux hommes, cependant, ont besoin de l’expérience sexuelle pour se sentir connectés à leur partenaire. Qu’est-ce que cela signifie en pratique?

Cela signifie que lorsque les couples sont déconnectés sexuellement, que ce soit en raison de problèmes d’horaire, de difficultés relationnelles, de parentalité / stress et / ou de problèmes de santé physique / mentale, ils peuvent ressentir un certain degré de solitude dans leur relation.

6. Blessure et trahison

Oui, cela peut sembler du bon sens, donc je ne vais pas trop parler de celui-ci. Lorsque les couples éprouvent des sentiments objectifs ou subjectifs de trahison – que ce soit par des aventures, des mensonges ou d’autres incidents blessants – les conjoints peuvent certainement se sentir seuls.

La réparation des dommages est absolument faisable, mais peut nécessiter de la patience, de l’engagement et des efforts importants sur les deux parties. Selon les problèmes, les couples peuvent bénéficier d’un expert en relations pour les guider dans la bonne direction.

Pour conclure

Se sentir seul dans une relation ressemble à un oxymore, mais cela arrive. cela peut être dû à des raisons internes ou externes, toutes aussi valables les unes que les autres.

Pour jeter la solitude sur le trottoir, essayez ce qui suit:

  • Écrivez un journal de gratitude.
  • Remettez en question votre discours intérieur négatif.
  • Prenez du temps l’un pour l’autre.
  • Écoutez activement votre partenaire.
  • Exprimez vos besoins et tenez compte des besoins de votre partenaire.
  • Travaillez sur des objectifs communs.
  • Dates, câlins et romance. N’ayez pas peur de vous adonner aux bonnes choses!

Si tout le reste échoue, demandez de l’aide. Votre relation vous remerciera plus tard!

Lisez-les si vous souhaitez renforcer votre relation

Crédit photo en vedette: Andrik Langfield via unsplash.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici