Google présente un changement majeur dans la façon dont les applications fonctionnent sur Android – et bien que les changements ne soient pas trop visibles pour les consommateurs, il est important d’être conscient de ce qui se passe et pourquoi, si vous êtes un utilisateur du système d’exploitation mobile de Google.

À partir d’août 2021, les développeurs souhaitant publier de nouvelles applications Android sur le Google Play Store devront modifier la façon dont ces applications sont emballées ensemble : plutôt que le format APK (package d’application Android) traditionnel qui est en place depuis des années, les fabricants de logiciels sont va devoir utiliser le framework AAB (Android app bundle) à la place.

Nous n’allons pas entrer dans les détails techniques détaillés de la différence entre ces deux normes – à moins que vous ne soyez un développeur, cela ne changera pas votre façon de travailler avec vos applications – mais l’une des principales raisons du changement est le nombre énorme des appareils sur lesquels Android s’exécute.

L’un des principaux avantages d’AAB est qu’il ne fournit que les parties d’une application dont vous avez réellement besoin pour votre appareil. Si vous utilisez un téléphone, par exemple, vous n’avez pas besoin des graphiques plus grands conçus pour les écrans de tablette, donc l’application peut être plus petite et plus légère. Plutôt que de devoir coder et emballer des APK séparés pour des appareils distincts, ou de tout rassembler en une seule pile, les développeurs peuvent utiliser la route AAB pour que cela soit géré automatiquement.

Des changements arrivent sur le Google Play Store.

Capture d’écran : David Nield via Google

Cela donne également aux développeurs plus de flexibilité lorsqu’il s’agit de fournir des fonctionnalités spécifiques (comme des modules complémentaires de réalité augmentée, peut-être) à des appareils spécifiques – les utilisateurs n’ont pas à tout télécharger en même temps, en d’autres termes.

Cela peut également être utilisé avec les jeux : les niveaux supérieurs d’un jeu n’ont pas nécessairement besoin d’être téléchargés immédiatement, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent démarrer plus rapidement aux niveaux inférieurs sans être frustrés par des temps de chargement trop longs. Encore une fois, tout cela se traduit par un téléchargement plus petit et une application plus agile.

Via le Play Store, Google se charge de diviser le principal ensemble d’applications Android en une série d’APK spécifiques à chaque appareil qui en demande un. En moyenne, selon Google, ces APK nouvellement optimisés sont 15 % plus petits qu’auparavant.

Les AAB ont été introduits avec Android 9 en 2018, mais Google insiste maintenant pour que les développeurs y passent, au moins pour les nouvelles applications. Les applications qui sont déjà sur le Play Store peuvent continuer à utiliser des APK pour le moment, bien que la tendance ne soit que dans un sens : Google affirme que la plupart des 1 000 meilleures applications utilisent désormais des AAB, et plus d’un million d’applications utilisent le format bundle. .