Même si l’idée de commencer votre journée par un exercice à 5 h du matin ne vous plaît pas, vous pouvez toujours atteindre l’excellence et devenir un joueur très performant dans tous les aspects de votre vie. Cependant, cela nécessite d’investir du temps dans la révision et l’amélioration régulière des compétences mentales en utilisant différentes combinaisons d’exercices de sensibilisation, d’exercices de croissance et d’auto-surveillance.

Pour être performant, vous n’avez pas besoin d’exercer toutes ces stratégies suivantes ensemble ou simultanément. Le simple fait de vous engager dans quelques-uns d’entre eux à des doses mesurées, au fil du temps, vous permettra d’atteindre l’excellence dans les domaines de la vie où vous souhaitez obtenir de plus grandes récompenses et une plus grande satisfaction.

1. Élaborer des plans

Devenir un performant et atteindre l’excellence ne se fait pas par accident. C’est planifié et délibéré. Les plans contiennent également des stratégies plus proactives que réactives.

Les recherches documentant les avantages de la rédaction de plans et d’objectifs ne manquent pas et cela augmente la probabilité que vous réalisiez ce que vous vous êtes fixé de faire, d’expérimenter et d’être.

Il y a au moins deux niveaux de traitement supplémentaire dans votre cerveau qui favorisent la probabilité d’atteindre les objectifs que vous écrivez:

  • Stockage externe: En rédigeant vos plans, vous disposez désormais d’un espace extérieur qui contient également ces informations. Vous ne consacrez pas plus d’énergie à avoir besoin de vous souvenir de vos plans; vous avez créé un point de référence externe vers lequel vous pouvez revenir.
  • Codage: Une partie de votre cerveau appelée l’hippocampe joue un rôle important dans le filtrage des entonnoirs d’information et dans le choix de ce qui est transféré dans la mémoire à long terme. Votre amygdale fonctionne en tandem avec votre hippocampe pour moduler la consolidation de la mémoire. Lorsque des informations sont associées à certaines fréquences émotionnelles, cela aide à consolider ces informations dans la mémoire à long terme.

Avec ces connaissances à l’esprit, vous pouvez maximiser vos chances de devenir un acteur de haut niveau en donnant stratégiquement vie à vos projets.

Ne laissez pas simplement vos plans se composer de diagrammes en rayons et de diagrammes de Gantt. Utilisez un éventail d’images, d’images, d’histoires, d’animations et de tout autre matériel que vous pouvez trouver qui déclenche votre résonance émotionnelle aux étapes d’action de votre (vos) plan (s).

Lorsque vous développez, rédigez et cartographiez vos plans, sachez qu’ils peuvent également changer. Soyez ouvert à cela et faites de la place pour cela. Passez en revue et visitez souvent vos plans.

Visitez chaque jour trois à cinq points clés qui vous invitent à prendre des mesures et des actions spécifiques. Prévoyez délibérément du temps pour le faire régulièrement.

Si vous constatez que vous élaborez des plans mais que vous ne les suivez pas, envisagez de travailler avec un entraîneur pour les recalibrer. Il y a probablement un désalignement avec vos objectifs et vos vraies valeurs et priorités.

2. Réglez vos émotions et préparez-vous à l’inconfort

Tout artiste de haut niveau est né avec la capacité de ressentir et de vivre un large éventail d’émotions.

Il existe un séparateur clé entre les performants qui parviennent systématiquement à fonctionner à partir d’un état de flux – même dans les circonstances les plus stressantes – et ceux qui s’effondrent. Les très performants respectent leurs expériences d’émotions négatives. Ils exercent des efforts réfléchis et délibérés pour apprendre leur réponse unique et leurs modèles réactionnaires.

Ils ne trouvent pas d’excuses pour masquer ou dissimuler les réactions et réactions émotionnelles négatives. Ils ne les répriment pas mais les compartimentent intelligemment et contiennent leurs expériences et s’engagent à revenir pour les traiter plus tard.

Entreprendre quelques séances avec un thérapeute pour apprendre et pratiquer les techniques de thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) peut être très utile. Vous pouvez apprendre à atténuer l’intensité, la piqûre et la durée de certaines émotions.

Avoir des techniques qui vous apprennent à prédire, à accepter et à traiter l’impact mental et émotionnel de relations et de situations difficiles vous donnera un avantage gagnant. Un autre avantage de l’apprentissage de telles compétences est de sentir que vous vivez plus pleinement et authentiquement, malgré les défis. Un nouveau niveau de confiance se développe au fur et à mesure que vous apprenez et que vous reconnaissez que malgré ce qui se passe, vous serez toujours bien.

3. Auto-surveiller et vivre plus consciemment

Pour devenir performant, vous devez d’abord connaître ou définir votre référence comme point de référence de départ. Les activités de surveillance doivent donc faire partie de vos plans et objectifs. La détermination et la cartographie des points de départ sont essentielles. Aussi simple que cela puisse paraître, cela doit être fait avec prudence, en particulier dans les situations de haute pression et de tension mentale.

Une étude examinant l’efficacité des applications d’autocontrôle numérique a démontré de nombreux avantages, mais aussi des impacts négatifs très évidents. À travers de nombreuses études évaluant les expériences de 1768 participants avec l’utilisation d’applications numériques qui aident à promouvoir la santé et le bien-être, les avantages rapportés comprenaient:

  • Mise en évidence des comportements problématiques
  • Accroître la responsabilité individuelle
  • Favorise plus de réflexion et d’attention aux activités qui apportent un changement positif
  • Accroître la prise de conscience et la conscience de l’état de santé et de bien-être
  • Des informations et des commentaires concrets donnent un plus grand contrôle aux participants pour prendre des décisions utiles et éclairées

Certains inconvénients notables comprenaient:

  • Les exercices d’auto-surveillance étant fastidieux et ennuyeux
  • Surveillance des activités provoquant des troubles de la santé, des comportements et des pensées malsains (p. Ex. Comptage excessif des calories, concentration sur le poids et la masse corporelle, par opposition à la reconnaissance des changements positifs de santé mentale).

Si vous êtes également au stade de la pré-contemplation du changement de comportement, alors l’auto-surveillance peut avoir un effet négatif. Si vous n’êtes pas disposé ou ouvert au changement, l’auto-surveillance et l’établissement d’objectifs en eux-mêmes sont des activités totalement inutiles.

Les étapes du changement

4. Maîtriser les habitudes et le changement de comportement

Pour être performant, vous devez adopter des comportements qui correspondent à l’excellence. Comme le reste d’entre nous, vous pouvez probablement trouver au moins dix comportements et modèles de choix qui ne sont pas des comportements à haut rendement!

Créé par le psychologue et chercheur Dr Albert Ellis, le modèle ABC de changement de comportement peut vous aider à explorer comment vos croyances et valeurs uniques déterminent vos réactions réactionnaires.

Avec cette conscience de soi et cette compréhension plus fortes, vous pouvez ensuite tester pour voir si vous êtes ouvert à remettre en question votre système de croyance en considérant d’autres perspectives et interprétations de ce qui s’est passé. Ce faisant, vous pouvez explorer différentes réponses au lieu de rester vulnérable chaque fois que vous êtes déclenché par des événements ou des situations similaires.

L’application de ce processus de pensée – en particulier aux situations et aux circonstances qui déclenchent des réactions émotionnelles inconfortables – vous aidera grandement à retrouver un sens de l’équilibre mental. Vous augmentez votre capacité à rester concentré et à maintenir l’élan des activités qui sont une priorité pour vous.

5. Appliquer la croissance et l’apprentissage en petites doses régulières

La recherche montre à plusieurs reprises qu’un sommeil optimal améliore notre rétention de mémoire. Si vous cherchiez à améliorer votre tonus musculaire en vous engageant dans une routine de musculation, votre entraîneur personnel ne vous recommanderait pas d’exercer les mêmes groupes musculaires tous les jours. Ils ne vous recommanderaient pas non plus d’augmenter vos répétitions ni la quantité de poids que vous soulevez, à chaque entraînement ultérieur.

Nous sommes à notre plus grand point de pouvoir pour changer lorsque nous sommes présents sur le moment. Par conséquent, il est utile de se fixer des objectifs pour se concentrer sur la croissance et le changement par petites poussées sur des périodes plus courtes. Nos cerveaux sont très puissants pour nous ramener à ce qui semble sûr, confortable et facile. Si vous vous fixez des objectifs qui nécessitent de longues périodes d’inconfort et de douleur sans suffisamment de plaisir et de récompense émotionnelle, vous vous préparez à un échec, voire à un échec et à une déception.

Fixez-vous des objectifs qui impliquent des efforts plus courts entrecoupés de périodes de repos réfléchies. Ensuite, recommencez. Cette approche permet également de préserver d’autres événements de la vie inattendus et de relations importantes et de recevoir l’attention dévouée qu’ils méritent pour rester forts et sains à long terme.

6. S’engager dans le développement personnel

Pour atteindre l’excellence, il faut agir. Un performant sait et se prépare au fait que prendre des mesures qui entraîneront un changement est susceptible de lui apporter douleur et inconfort.

Notre cerveau fonctionne principalement pour nous protéger, nous aider à survivre, résoudre les problèmes et nous ramener à un sentiment de sécurité, de confort et d’équilibre. Nous cherchons donc à éviter autant que possible les situations douloureuses et inconfortables. Par exemple:

  • Demander une augmentation de salaire parce que nous craignons le rejet
  • Dire non aux choses avec lesquelles nous nous sentons mal à l’aise et / ou avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord parce qu’elles sont mal alignées avec nos principes fondamentaux, nos croyances et notre éthique
  • Peur de sortir à nouveau après avoir survécu à une rupture de relation désagréable
  • Recommencer lorsque nous avons connu un échec important
  • Avoir des conversations confrontées avec des amis, des proches ou des collègues de travail

Vous pourriez avoir vécu tout ou partie de ces événements ci-dessus, à des moments différents. Les très performants prennent le temps de revoir leurs propres paradigmes, systèmes de croyances et modèles de comportement lorsque des événements et des situations comme ceux-ci surviennent. Ils prennent le temps de prévoir comment ils pourraient vivre leurs réactions et leurs contributions.

Il est beaucoup plus facile de lire un livre ou de suivre un cours. Vous gardez vos états émotionnels et mentaux en sécurité dans ces situations. Cependant, la connaissance que vous souhaitez n’a pas de vraie valeur à moins que vous ne l’appliquiez.

Attendez-vous à ce que vos tentatives de mise en pratique des compétences et d’expérimentation d’un changement soient désordonnées et fragmentées. Attendez-vous à ressentir des émotions négatives si votre pratique ne s’avère pas efficace. C’est une partie nécessaire de la croissance, en particulier en ce qui concerne les compétences interpersonnelles, car nous avons affaire à des compétences relationnelles où d’autres personnes se comportent, pensent et réagissent d’une manière que nous n’avons aucun contrôle.

7. Identifier et éliminer les distractions

Devenir un performant exige de se concentrer sur l’obtention de résultats. Cependant, vous devez apprendre à identifier deux choses principales:

  • Si certaines distractions sont des occasions de profiter d’un repos et d’un sursis sains
  • Que nous nous livrions ou non à des distractions pour éviter et retarder l’expérience d’autre chose

Voici où nous devons exercer une véritable honnêteté avec nous-mêmes. L’endroit où vous choisissez de consacrer votre temps et votre énergie en dit long sur vos priorités et ce qui est vraiment important pour vous.

Passez-vous plus de temps à vous assurer que les besoins des autres sont satisfaits avant les vôtres? Recherchez-vous la perfection au lieu de terminer les choses? Vous permettez-vous de vous perdre dans des activités de travail bien remplies par opposition à des tâches difficiles qui vous mèneraient directement vers la réalisation de vos objectifs?

Les plus performants assument des responsabilités, disent non de manière sélective et font preuve de confiance pour s’adapter à ce qui fonctionne le mieux avec leur emploi du temps.

Vous sentez-vous mal à l’idée de suggérer une autre fois pour renouer avec un ami au lieu de dire immédiatement oui? Acceptez-vous toujours les candidatures pour lesquelles vous devez diriger, gérer et coordonner? Avez-vous l’impression de dire oui plus souvent que de dire non?

Si votre réponse à ces trois questions était oui, il est temps de jeter un regard critique sur vos véritables priorités et valeurs avant de vous fixer des objectifs pour atteindre l’excellence. Tous les très performants savent que leur chemin vers l’excellence commence ici.

La ligne de fond

En choisissant d’essayer quelques-uns des conseils ci-dessus, vous pouvez, vous aussi, devenir un joueur très performant dans n’importe quel domaine de votre vie. Grâce à la concentration et à la détermination, vous pouvez vous fixer et atteindre des objectifs qui vous rapprochent d’une vie que vous pouvez apprécier.

En savoir plus sur la réussite

Crédit photo en vedette: Charlotte Karlsen via unsplash.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici