Devriez-vous améliorer l’audio de votre véhicule électrique ? Nous évaluons les systèmes populaires

À des volumes inférieurs (et à des vitesses inférieures), il est raisonnablement équilibré, avec juste un peu de grossièreté et de nervosité plus haut dans la plage de fréquences, ce qui donne lieu à des inquiétudes. Mais montez-le (alors que le Taycan est très silencieux, à des vitesses plus élevées, le bruit des pneus peut devenir disproportionnellement intrusif) et une grande partie de son sang-froid le déserte. Plus vous augmentez le volume, plus il devient irrégulier et grossier. Chaque domaine de la gamme de fréquences décide de rivaliser les uns avec les autres, et le résultat n’est pas sans rappeler d’être assis dans la migraine de quelqu’un.

En fin de compte, ce système est juste légèrement non raffiné à des volumes raisonnables et ouvertement non raffiné par la suite. Étrange, vraiment, que quelque chose associé à Porsche devrait (relativement parlant) tomber en morceaux lorsqu’on lui a demandé de passer à la vitesse supérieure.

Note : 5/10

Système Bose : Canaux : 14 – 4 tweeter de 19 mm, 5 médiums de 100 mm, 2 graves de 165 mm, 1 subwoofer de 200 mm, 2 subwoofer de 220 mm. Puissance : 710 watts. Amplification : Classe D. Codecs Bluetooth : SBC, AAC. Apple CarPlay : Oui

Plus de haut-parleurs et plus de puissance. C’est l’histoire de la mise à niveau audio en un mot. Mais l’option Bose de Taycan comprend également quelque chose appelé SoundTrue (un système qui vise à rétablir les informations perdues à partir de fichiers musicaux numériques compressés) et une option pour basculer entre le son « linéaire » (lire « stéréo ») et le son surround.

Ces deux fonctions sont assez rapidement traitées. Surround offre un degré d’audio spatial de style Dolby Atmos, et parce qu’il est subtil, il est assez efficace. SoundTrue ne fait que pousser le médium vers l’avant et n’a pas moins de perte de son que l’original.

Dans l’ensemble, c’est sans aucun doute plus complet, plus dynamique et plus fidèle que le système standard. Oui, c’est du médium-avant, mais c’est moins problématique ici qu’ailleurs car l’équilibre tonal est, en gros, assez naturaliste.

Les performances des basses sont particulièrement impressionnantes. Il y a toute la profondeur et le coup de poing que vous pourriez raisonnablement demander, ainsi que la vitesse et le contrôle. Ainsi, les basses fréquences ne se vautrent pas, ne submergent pas les médiums et ne traînent pas en faisant résonner les panneaux de porte.

Le haut de gamme est cependant problématique. Il est brillant au point d’être dur et, à des volumes importants, il se rapproche du «strident». Et cela ne semble vraiment pas nécessaire, étant donné que le bruit qui pénètre dans la cabine a tendance à être beaucoup plus bas dans la gamme de fréquences. Relâchez les aigus à l’aide de l’égaliseur et cela devient un peu moins direct mais pas moins éclaboussant et mince.

Donc, ce que vos 1 200 $ achètent, en termes de base, est un son gros, enveloppant et assez impressionnant avec trop d’accent sur le haut de gamme.

Note : 7/10

Recommandation : mise à niveau ! Mais ce n’est pas une évidence.

Audio standard et haut de gamme Tesla Model 3

Photographie : Tesla

Elon Musk, propriétaire de Telsa se soucie beaucoup du son des voitures de l’entreprise, et cela se voit dans la conception des systèmes audio à l’intérieur de son véhicule le plus vendu. Les systèmes standard et premium que l’équipe Telsa a mis en place sont immersifs et bien réglés, ce qui en fait un plaisir à écouter dans une cabine aussi silencieuse. Malheureusement, vous ne pouvez pas simplement mettre à niveau votre système audio en option sur un modèle 3. Vous devrez opter pour les modèles longue portée ou performance pour obtenir la configuration haut de gamme, ce qui coûtera 9 000 $ de plus pour la longue portée. et 14 000 $ pour la performance.

Système standard (non officiel) : Canaux : 8 – 1 x tweeter 1 pouce, 7 x médium 4 pouces, 1 x subwoofer 8 pouces. Puissance : 350 watts. Amplification : Classe D. Codecs Bluetooth : SBC, AAC. AppleCarplay : Non.

Le système audio Tesla plus petit que vous trouverez à l’intérieur du modèle 3 de la gamme standard pourrait avoir six pilotes de moins dans l’ensemble, pour un total de neuf dans l’habitacle et le coffre, mais cela ne veut pas dire que c’est en reste.

Vous obtiendrez moins de scène sonore globale et de détails, mais l’OEM d’entrée de gamme fonctionne toujours mieux que la plupart, grâce à la conception intelligente de la cabine et au même excellent placement des haut-parleurs. Le système peut avoir un seul tweeter, mais il est dirigé de manière experte vers le centre du tableau de bord, en utilisant le pare-brise comme guide d’ondes.