ElectriPop transforme le mylar découpé en structures 3D personnalisées

Mylar a beaucoup de propriétés utiles, et en tant que tel, on le voit apparaître assez souvent, non seulement dans les projets de bricolage, mais dans notre vie de tous les jours. Mais jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons jamais vu un morceau de Mylar sauter et essayer d’attirer notre attention. Mais c’est précisément la promesse offerte par ElectriPop, un projet fascinant du Future Interfaces Group de l’Université Carnegie Mellon.

Le principe de base à l’œuvre ici est assez simple. Lorsqu’elle est chargée électrostatiquement, une bande de Mylar peut être amenée à se soulever verticalement dans l’air. Coupez cette bande au centre, et les deux côtés se repousseront et produiront une forme en « Y ». En développant ce concept avec suffisamment de coupes soigneusement placées, il est possible de créer des formes tridimensionnelles étonnamment complexes qui apparaissent une fois qu’une charge est appliquée. Un certain degré de mouvement peut même être introduit en ajustant la puissance d’entrée. La vidéo après la pause offre plusieurs exemples de ce principe en action : comme une fleur 3D qui se dresse ou se fane par rapport à une source de données externe, ou un avatar qui agite sauvagement ses bras pour attirer l’attention de l’utilisateur.

Un mini Van de Graaff produit une charge statique variable.

Comme la relation entre les coupes, les fentes et les trous imbriqués placés dans la feuille de Mylar et la forme 3D finale n’est pas particulièrement intuitive, l’équipe a développé un outil de visualisation qui peut être utilisé en conjonction avec des programmes d’art vectoriel existants pour créer un 2D couper le fichier. Une fois que vous êtes convaincu que le design se gonflera à la forme souhaitée, il peut être rapidement mis en œuvre avec un découpeur de vinyle ou un laser. La faible barrière à l’entrée rend ce projet particulièrement bien adapté à la réplication de bricolage, et nous sommes impatients de voir comment la communauté des fabricants pourrait mettre ce concept en œuvre.

Il existe de nombreuses façons de recharger votre nouvel écran Mylar à changement de forme, mais nous avons particulièrement aimé le générateur Van de Graaff miniature contrôlé par Arduino de l’équipe. Il peut représenter la mise en œuvre la plus petite et la plus simpliste de ce générateur haute tension classique que nous ayons jamais vu, et ressemble à un petit projet amusant en soi.

ElectriPop a été développé par [Cathy Mengying Fang], [Jianzhe Gu]et [Lining Yao] en collaboration avec le directeur du Future Interfaces Group, [Chris Harrison]. Les lecteurs se souviendront peut-être qu’en 2018, nous avons couvert VibroSight, un autre projet de [Chris] et ses étudiants, qui a finalement été agrandi pour démontrer la détection laser sans contact à l’échelle de la ville l’année dernière. Restez à l’écoute pour en savoir plus sur ce laboratoire innovant dans un proche avenir.