Haut-parleur Brane X : taille compacte, son home cinéma

La basse est fondamentale. Un haut-parleur dédié capable de reproduire des basses et des sub-basses convaincantes rend non seulement la musique et les films plus authentiques, mais peut même améliorer les détails et la dynamique des registres supérieurs en libérant de l'espace sonore en dessous. Donc, tenter de brancher un vrai subwoofer dans un haut-parleur portable n'est en aucun cas une idée folle, c'est juste incroyablement difficile.

C'est ce qui rend le Brane X si impressionnant. Au fil des années, j'ai entendu de nobles affirmations concernant les « woofers » à faible extension dans pratiquement tous les types d'enceintes compactes, mais la Brane X est la première à atteindre littéralement toutes les notes. Il le fait avec un RAD (Repel Attract Driver) spécialisé qui semble exécuter une magie défiant la physique à partir du cadre robuste du haut-parleur. À cela s'ajoutent plusieurs pilotes haute fréquence ci-dessus pour des performances claires et étonnamment étendues dans tous les registres.

Pour obtenir ce genre de basse révolutionnaire dans un emballage que vous pouvez emporter pratiquement partout, Brane facture des frais qui feront cracher la plupart des acheteurs occasionnels. Mais si votre budget est négociable, le Brane X est un fabuleux haut-parleur sans fil qui se rapproche autant que j'ai entendu de mettre un système audio domestique complet dans une boîte de la taille d'une pinte.

Son surréaliste

Écoutez-vous de la musique avec des percussions ou de la batterie ? Guitare basse, synthé ou cordes ? Si tel est le cas, vous bénéficierez de ce que le Brane X peut faire. Ce qui est le plus remarquable dans la puissance du haut-parleur, ce n'est pas la quantité de basses qu'il produit, mais le type et la qualité. Il s’agit d’une performance basse fréquence pure, complète et intacte provenant de la source.

Haut-parleur noir de forme ovale avec poignée sur le dessus et icônes sur le dessus, posé dans des copeaux de bois à côté de petites plantes

Comme vous pouvez le deviner, le Brane X est plus viscéralement impressionnant lorsqu'il martèle des grooves hip hop et électroniques, où le coup de pied frappe avec une autorité claire bien en dessous de 50 Hz, sans dominer les autres instruments. Pourtant, en écoutant mon catalogue, il est devenu de plus en plus clair que le toucher pointu du subwoofer RAD est tout aussi impressionnant lorsqu'il est déployé de manière plus subtile.

L'intro vocale et guitare envoûtante de « The Ghost of Tom Joad » de Springsteen sonne clairement et aérée, comme on peut s'y attendre d'un portable de qualité. Puis la guitare basse entre en jeu et tout est surélevé. Le ton riche et naturel reproduit par le Brane X ajoute de la profondeur et de la gravité à la chanson, donnant vie à toute son émotion poignante.

Je n'avais pas d'ordinateur portable adapté au Brane X, j'ai donc fait appel à certains de mes haut-parleurs Wi-Fi domestiques préférés, notamment le Sonos Era 100 (9/10, WIRED recommande) et l'Era 300 (9/ 10, WIRED recommande). Même le passionnant 300, qui offre des basses impressionnantes à lui seul, ne pouvait pas égaler le Brane dans les morceaux les plus lourds, esquissant davantage une impression des tons les plus graves que le son complet.

Brane affirme que son pilote Repel Attract peut offrir ce type d'authenticité en utilisant un système spécial d'aimant et de ressort pour annuler les « forces de pression de l'air interne » qui gênent les autres haut-parleurs. Cela se traduit par une « multiplication par dix du son des sous-graves et une multiplication par cent de l’efficacité des sous-basses ». Cela ressemble à tellement de charabia techno, mais avec le Brane X, vous pouvez réellement l'entendre fonctionner, et pas seulement à partir de la performance. Appuyer sur la touche d'alimentation évoque de petits vrombissements, ajustant apparemment son mécanisme interne complexe avant la lecture.

François Zipponi
Je suis François Zipponi, éditorialiste pour le site 10-raisons.fr. J'ai commencé ma carrière de journaliste en 2004, et j'ai travaillé pour plusieurs médias français, dont le Monde et Libération. En 2016, j'ai rejoint 10-raisons.fr, un site innovant proposant des articles sous la forme « 10 raisons de... ». En tant qu'éditorialiste, je me suis engagé à fournir un contenu original et pertinent, abordant des sujets variés tels que la politique, l'économie, les sciences, l'histoire, etc. Je m'efforce de toujours traiter les sujets de façon objective et impartiale. Mes articles sont régulièrement partagés sur les réseaux sociaux et j'interviens dans des conférences et des tables rondes autour des thèmes abordés sur 10-raisons.fr.