Junk I Buyed: Mon bloc d’alimentation ne le fera tout simplement pas

J’ai un moniteur Acer que je possède depuis environ 15 ans, et grâce au fait que j’ai payé un supplément à l’époque pour le modèle doté d’une prise DVI pour la compatibilité HDMI, il trouve toujours sa place parmi mes moniteurs de bureau. Il dispose d’un bloc d’alimentation qui lui fournit 1 2V à 4,5 A, et au fil des années, cela a développé un gémissement gênant. Quelque chose ne va pas dans le magnétisme, et je devrais vraiment le remplacer. Je suis donc allé chez AliExpress et j’ai passé une commande pour un bloc d’alimentation 12 V, 5 A.

Ce n’est pas un poids lourd

Une brique PSU, marquée comme 12V 5A
Jusqu’ici tout va bien…

Ces unités sont assez standard, un boîtier d’environ 130 mm sur 60 mm avec une prise IEC à une extrémité et un câble traînant à l’autre pour la basse tension. J’en ai eu assez de passer entre mes mains au fil des ans pour savoir à quoi m’attendre, alors j’ai été consterné de constater quand j’ai reçu mon bloc d’alimentation qu’il était étrangement léger. 86 g contre environ 250 g auxquels je m’attendais, alors j’ai commencé à sentir un rat. Il est temps de démonter et de plonger dans le monde des petites alimentations secteur à découpage.

Normalement, il devrait être plus facile d’entrer par effraction dans Fort Knox que d’ouvrir une alimentation secteur, car pour des raisons de sécurité, ils sont soudés ensemble par ultrasons. Les quelques fois où je l’ai fait ont nécessité du temps Dremel et un peu de jurons, donc quand ce boîtier s’est avéré s’ouvrir assez facilement en faisant levier avec un tournevis, il était évident que ce n’était pas un article de haute qualité. Bien sûr, mes soupçons ont été confirmés, car il y avait à l’intérieur une planche beaucoup plus petite. Il est clair que ce n’est pas une alimentation 5 A, alors quoi ont J’ai reçu?

Pour un faux, ça pourrait être pire

Un petit PCB dans un grand boîtier
… mais pas si bien à l’intérieur.

Sur la carte se trouvaient les composants que j’attendais d’un petit bloc d’alimentation secteur à découpage. Redresseur, condensateur électrolytique, puce de contrôle, opto-isolateur, transformateur de ferrite. C’est une carte traversante, et contrairement à certains chargeurs enfichables, le concepteur leur a donné beaucoup d’espace. En le retournant, il y a une isolation physique raisonnablement saine de 6,25 mm entre les deux côtés, avec une fente fraisée supplémentaire sous l’opto-isolateur. Je ne peux pas commenter la qualité du transformateur sans le distinguer, mais peut-être qu’il pourrait être un peu plus volumineux.

La carte elle-même pourrait même être raisonnable, même si elle se trouve dans une boîte fragile câblée avec des conducteurs douteux et fins et sécurisée uniquement par une languette collante. En zoomant sur la puce j’ai trouvé un CSC7224, un petit DIP 18 W 8 broches. Il s’agit d’une puce générique disponible auprès de plusieurs fabricants chinois, et elle implémente une alimentation à découpage assez simple. Il semble suivre de très près le circuit de la fiche technique, à l’exception du filtre secteur, ce qui signifie qu’il s’agit probablement d’un module d’alimentation 12 V en état de marche et pas terriblement dangereux. Si j’avais besoin d’un bon pour 1,5 A, je serais heureux.

J’ai donc été emmené faire un tour par un fournisseur à l’autre bout du monde, et pour votre divertissement et votre édification, j’en ai fait un article Hackaday. Des accessoires à AliExpress pour cela, lorsque j’ai soulevé un différend avec une photo et une description du matériel, ils ont effectué un remboursement sans poser de questions. Que puis-je en retenir, à part un avertissement de ne plus jouer à la roulette PSU au hasard ? La première chose est que, du point de vue du fabricant, c’est même trop bon marché pour être un faux produit réussi. Si je peux dire par son poids qu’il est faux à la minute où je le prends, alors ils ont échoué, alors je suis curieux de savoir pourquoi ils ne l’ont pas rendu un peu plus convaincant en y mettant un peu plus de poids. Au moins, la puce a une protection contre les surintensités intégrée, elle refusera donc simplement de servir 5 A plutôt que de s’enflammer.

Ainsi, je me suis ouvert au ridicule dans les commentaires, et évidemment j’aurais dû débourser un peu plus. L’un d’entre vous a-t-il déjà été pris en embuscade par un faux bloc d’alimentation ?