La NASA est à la recherche d’un fourgon d’astronaute de nouvelle génération

Depuis le programme Apollo, les astronautes effectuant le voyage de neuf milles entre le bâtiment des opérations et des caisses et la rampe de lancement sont montés dans une camionnette spécialisée qui est devenue affectueusement appelée le Astrovan. Le fourgon d’origine, techniquement un camping-car modifié, a été utilisé de 1967 jusqu’aux premières missions de la navette en 1983. À partir de ce moment-là, un Airstream Excella argenté arborant la «boule de viande» de la NASA a transporté les équipages jusqu’à ce que la dernière navette s’arrête. en 2011.

Avec des vols en équipage pour le programme lunaire Artemis à l’horizon, la NASA a lancé un appel aux entreprises qui souhaitent construire un nouveau véhicule de transport d’équipage (CTV). Comme vous pouvez vous y attendre de la part des spécialistes des fusées, l’agence spatiale a fourni une liste précise de spécifications pour le nouveau CTV, jusqu’aux dimensions des portes et au nombre d’ampères que chacune de ses prises d’alimentation 12 VDC doit être capable de gérer. Peut-être plus particulièrement, la NASA exige que le nouveau 8 places Astrovan être un véhicule zéro émission ; ce qui, compte tenu de la distance relativement courte qu’il doit parcourir, ne devrait pas être trop difficile.

Intérieur de l’ère de la navette Astrovan

Dans le document, la NASA explique que le nouveau CTV pourrait être soit un tout nouveau véhicule unique en son genre, soit un véhicule disponible dans le commerce qui a été convenablement modifié, comme c’était le cas avec les camionnettes précédentes. Mais il est intéressant de noter qu’ils sont également ouverts aux propositions de rénovation de l’Airstream 1983 de l’ère Shuttle et de sa remise en service.

C’est d’autant plus surprenant que le véhicule fait actuellement partie de la Atlantide exposition au Kennedy Space Center. Vraisemblablement, l’agence spatiale pense qu’il y aurait une certaine nostalgie si les équipages d’Artemis se rendaient au pad dans le même fourgon qui transportait autrefois les astronautes de la navette, mais étant donné l’histoire du véhicule et le fait qu’il s’agit littéralement d’une pièce de musée, cela semble quelque peu inapproprié. Il s’agit après tout de la même camionnette qui transportait autrefois le Challenger et Colombie équipages à leur vaisseau spatial infortuné. Heureusement, les chances de quiconque souhaite transformer un Airstream 1983 en un véhicule à zéro émission semblent assez minces.

Si vous vous posez la question, SpaceX transporte des astronautes sur le pad dans des VUS de luxe Tesla Model X spécialement modifiés, et Boeing s’est déjà associé à Airstream pour construire le leur Astrovan II. Il n’y a toujours pas de date à laquelle Boeing pourrait amener son Starliner CST-100 jusqu’à la Station spatiale internationale, mais au moins la camionnette est prête à partir.