Tout a commencé lorsque (Damien Walsh) a mis la main sur des panneaux LED excédentaires. Chaque panneau contenait 100 mini-PCB hébergeant une seule LED lumineuse qui devait être séparée en cas de besoin. (Damien) a eu une bien meilleure idée: les laisser dans leur réseau 20 × 5 et concevoir un pilote permettant à chaque LED d'être contrôlée via WiFi. Il a réussi (une brève vidéo de démonstration est intégrée ci-dessous après la pause) et a eu quelques conseils intéressants à partager sur le processus de création à partir de zéro.

Le premier obstacle qu'il a rencontré était quelque chose auquel la plupart d'entre nous peuvent s'identifier; il est difficile de rechercher quelque chose quand on ne connaît pas les termes corrects. Dans le cas de (Damien), ses recherches l'ont conduit à une corne d'abondance de pilotes LED destinés à être utilisés pour l'éclairage ou le rétroéclairage de la pièce. Ces appareils font qu'un large éventail de LED plus petites agissent comme une seule source lumineuse plus grande, mais il voulait pouvoir adresser individuellement chaque LED.

Finalement, il est tombé sur le circuit intégré de pilote à matrice de points IS32FL3738 6 × 8 de ISSI qui a atteint toutes les bonnes bases. Trois d'entre eux seraient suffisants pour contrôler le panneau de 100 LED; il offrait un contrôle I2C et avait même la capacité de synchroniser le PWM des LED sur plusieurs puces, il n'y aurait donc pas de scintillement non adapté entre les LED sur différents pilotes. En ce qui concerne le micro-contrôleur et la connectivité WiFi, nous avons tous nos favoris et (Damien) est un grand fan de la série ESP32 d'Espressif, et a utilisé l'ESP32-WROOM pour tout diriger.

Tampons LED pontés sur du ruban de cuivre, avec du ruban Kapton (polyimide) isolant tous les croisements.

L'autre problème qui nécessitait une attention particulière était le câblage. Chacune des LED est sur son propre petit PCB avec des plots de soudure exposés pratiques, mais souder jusqu'à 100 LED est le genre de travail où un peu de planification va un long chemin. (Damien) a opté pour un système intelligent d'utilisation de bandes de ruban de cuivre, isolées par Kapton (un matériau très pratique avec une histoire malheureusement tragique.) Une astuce (Damien) a pour souder sur du ruban de cuivre: assurez-vous d'avoir un ventilateur d'extracteur de fumée courir parce que c'est un processus beaucoup plus enfumé que de souder sur des fils.

Un déflecteur imprimé en 3D utilisant du papier calque pour diffuser la lumière complète l'appareil, produisant une matrice 20 x 5 de rectangles contrôlés individuellement qui s'allument de manière fluide et uniforme. Le résultat final est fantastique, et vous pouvez le voir en action dans la courte vidéo intégrée ci-dessous.

Si vous avez un besoin similaire de piloter un ensemble de LED, assurez-vous de lire ce guide sur la conduite de matrices de LED pour obtenir des conseils sur ce qui existe et ce qui est disponible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici