Le téléchargement : l’impact des jeux vidéo et des cerveaux en bonne santé

Ceci est l’édition d’aujourd’hui de The Download, notre newsletter en semaine qui fournit une dose quotidienne de ce qui se passe dans le monde de la technologie.

Nous ne saurons peut-être jamais vraiment comment les jeux vidéo affectent notre bien-être

Depuis des décennies, les législateurs, les chercheurs, les journalistes et les parents s’inquiètent du fait que les jeux vidéo sont mauvais pour nous : qu’ils encouragent les comportements violents ou nuisent à la santé mentale. Ces craintes se sont répercutées sur les décisions politiques affectant des millions de personnes.

L’Organisation mondiale de la santé a ajouté le « trouble du jeu » à sa Classification internationale des maladies (CIM) en 2019, tandis que la Chine interdit aux moins de 18 ans de jouer à des jeux pendant plus de trois heures par semaine afin d’empêcher les mineurs de devenir dépendants.

Cependant, ces dernières années, un nombre croissant de recherches ont fait valoir que les jeux vidéo sont en fait bons pour nous, améliorant la cognition, soulageant le stress et renforçant les compétences de communication.

La réalité, selon une nouvelle étude, est que nous ne comprenons tout simplement pas comment les jeux affectent notre bien-être, voire pas du tout, ce qui démontre la complexité de tirer des conclusions définitives sur comment et pourquoi jouer à des jeux vidéo nous affecte. Lire l’histoire complète.

—Rhiannon Williams

Comment des muscles forts maintiennent-ils votre cerveau en bonne santé ?

Nous avons souvent considéré le muscle comme une chose qui existe séparément de l’intellect. La vérité est que nos cerveaux et nos muscles sont en constante conversation les uns avec les autres, envoyant des signaux électrochimiques dans les deux sens. De manière très tangible, la santé de notre cerveau dépend du maintien de nos muscles en mouvement.

L’exercice stimule ce que les scientifiques appellent la « diaphonie muscle-cerveau », et les molécules de protéines libérées lorsque les muscles se contractent aident à déterminer des réponses bénéfiques spécifiques dans le cerveau. Ceux-ci peuvent inclure la formation de nouveaux neurones et une plasticité synaptique accrue, qui stimulent l’apprentissage et la mémoire. Lire l’histoire complète.

—Bonnie Tsui

Les incontournables

J’ai parcouru Internet pour vous trouver les histoires les plus amusantes / importantes / effrayantes / fascinantes d’aujourd’hui sur la technologie.

1 Google a signalé les photos médicales d’un père de son fils comme un abus
Lorsque les outils de détection d’abus de Big Tech se trompent, les conséquences peuvent être extrêmement graves. (NYT $)

2 Le logiciel peut faire mieux que « masculin », « féminin » et « autre »
Dans de nombreux cas, quelques lignes de code simples suffisent. (examen de la technologie MIT)

3 L’élimination du carbone a besoin d’un code d’éthique
L’industrie a donné naissance à de nombreuses revendications sauvages. Les codes de conduite pourraient aider à maîtriser le risque qu’ils deviennent des voyous. (Protocole)
+ Séville utilise une ancienne technologie perse pour lutter contre le changement climatique. (Bloomberg $)
+ Les entreprises qui espèrent cultiver du varech suceur de carbone pourraient devancer la science. (examen de la technologie MIT)

4 Les sites Web de pilules abortives du marché noir prospèrent
On ne sait pas toujours d’où viennent les pilules ni comment les utiliser. (WSJ $)
+ Traverser les frontières de l’État fait des ravages sur ceux qui cherchent à se faire avorter. (Ardoise)
+ Où trouver des pilules abortives et comment les utiliser. (examen de la technologie MIT)

5 NSO Group a un nouveau PDG
Dans le cadre d’un vaste remaniement interne. (FT $)
+ L’industrie du piratage face à la fin d’une époque. (examen de la technologie MIT)

6 Big Tech se prépare à une nouvelle vague de désinformation sur les « gros mensonges »
Les critiques disent que leurs méthodes de détection et de suppression obsolètes ne contribueront pas à protéger les élections de mi-mandat. (WP $)

7 Il n’y a aucune preuve que les applications sur le comportement des élèves fonctionnent
Mais les écoles à travers les États-Unis les adoptent quand même. (Ton foncé)
+ Les logiciels qui surveillent les étudiants pendant les tests perpétuent les inégalités et violent leur vie privée. (examen de la technologie MIT)

8 Les prothèses défaillent les amputés
Des ingénieurs bien intentionnés ne parviennent pas à saisir ce que les personnes atteintes de perte de membre attendent réellement de leurs prothèses. (Spectre IEEE)

9 À l’intérieur du vile marché des nus de Reddit
En plus de vendre les images et les vidéos, la communauté travaille ensemble pour doxer les femmes qui y apparaissent. (BBC)
+ Une nouvelle application d’intelligence artificielle terrifiante transforme les femmes en vidéos porno en un clic. (examen de la technologie MIT)

10 militants thaïlandais traquent leur monarchie
Utilisation des tropes Despicable Me et Harry Potter. (Politique étrangère $)

Citation du jour

« C’est juste une autre chose de vous rappeler sans cesse de prendre votre téléphone. »

—Deborah Mackenzie, 23 ans, explique pourquoi elle ne rejoindra pas les nombreux jeunes utilisant BeReal, une application qui encourage l’authenticité, à The Guardian.

La grande histoire

Les jeux vidéo divisent la Corée du Sud

Décembre 2019

Lorsque la société de divertissement américaine Blizzard a lancé StarCraft, son jeu de stratégie de science-fiction en temps réel en 1998, ce n’était pas seulement un succès, c’était un réveil. À l’époque, la Corée du Sud était davantage considérée comme un marigot technologique que comme un marché majeur. Blizzard n’avait même pas pris la peine de localiser le jeu en coréen.

Malgré cela, StarCraft – où les joueurs se battent avec des armées d’espèces galactiques en guerre – a été un succès retentissant. Sur 11 millions d’exemplaires vendus dans le monde, 4,5 millions l’ont été en Corée du Sud.

StarCraft et PC bang culture ont parlé à une génération de jeunes Sud-Coréens enfermés dans l’anxiété économique et les pressions académiques croissantes. L’aspect social de StarCraft a ouvert la voie à un autre phénomène : l’e-sport. Lire l’histoire complète.

—Max S. Kim

On peut encore avoir de belles choses

Un lieu de confort, de plaisir et de distraction en ces temps étranges. (Vous avez des idées ? Envoyez-moi un message outweetez-les moi.)

+ Vous l’avez entendu ici en premier – voici les couleurs les plus chaudes de 2023.
+ Cette histoire d’un phoque qui a fait irruption dans la maison d’un biologiste est hilarante.
+ Ce générateur de messages LinkedIn grincheux automatisé m’a donné des heures de divertissement.
+ À quel point Catherine Zeta-Jones est-elle incroyable dans le nouveau conte de la famille Addams, mercredi ?
+ Rhythm Nation de Janet Jackson est un tel morceau qu’il casse les ordinateurs portables.