Le vol spatial entièrement privé d’Axiom vers l’ISS se prépare au lancement

Dans une autre étape pour les vols spatiaux commerciaux, le premier équipage au monde entièrement financé par des fonds privés à destination de la Station spatiale internationale est sur le point de décoller, sa fenêtre de lancement s’ouvrant vendredi. Un habitat qui accueille traditionnellement principalement des astronautes de l’agence spatiale accueillera désormais quatre civils arrivant sur un vaisseau spatial appartenant à l’entreprise.

Le 8 avril à 11 h 17, heure de l’Est, l’équipage doit décoller du centre spatial Kennedy de la NASA pour la mission de 10 jours d’Axiom Space, qui comprendra huit jours de vie et de travail en orbite. Ils se rendront dans l’ISS à bord du SpaceX Crew Dragon Effortporté par une fusée Falcon 9.

La mission d’Axiom, connue sous le nom d’Ax-1, est destinée à aider la société basée à Houston à apprendre les ficelles du métier avant le lancement de son module d’équipage ISS prévu, baptisé Axiom Hub One, dans quelques années. Lorsque l’ISS prendra sa retraite, Axiom vise à séparer le module, qui peut accueillir jusqu’à huit astronautes, afin qu’il devienne la première station spatiale commerciale en vol libre au monde. « Il est devenu clair que nous devions nous exercer un peu à une plus petite échelle avant que notre module n’apparaisse et que nous devions héberger autant de personnes », déclare Michael Suffredini, président et chef de la direction d’Axiom. « Cela offre également des opportunités de satisfaire une partie de la demande latente de vols vers l’ISS. »

Ce ne sera pas la première fois qu’un vaisseau spatial privé s’amarrera à la station spatiale. Depuis 2020, SpaceX a transporté des équipages vers l’ISS, mais jusqu’à présent, tous étaient des astronautes d’agences spatiales. Pendant ce temps, SpaceX, Northrop Grumman et Sierra Nevada Corp. ont tous des contrats avec la NASA pour effectuer des livraisons de fournitures sans équipage à l’ISS.

Ce ne sera pas non plus la première fois qu’un touriste de l’espace visitera. Depuis que l’homme d’affaires américain Dennis Tito a dépensé 20 millions de dollars pour une place sur l’ISS en 2001, une douzaine d’autres ont suivi, mais ils ont dû s’y rendre à bord de véhicules appartenant au gouvernement, principalement des vaisseaux spatiaux Soyouz de Roscosmos, l’agence spatiale russe.

Mais ce sera la première fois que des astronautes civils se présenteront à la station spatiale dans un engin privé. « Cette mission représente une étape importante pour les objectifs de la NASA de construire une économie commerciale robuste en orbite terrestre basse. Cela contribue à stimuler la demande dans le cadre de la vision globale de la NASA d’une présence commerciale durable à long terme en orbite terrestre basse avec des astronautes de la NASA capables de travailler côte à côte avec des astronautes privés et internationaux », a déclaré Angela Hart, responsable du programme Commercial Low Earth Orbit de la NASA. , s’exprimant lors d’une téléconférence avec les médias le 25 mars.

Michael López-Alegría, ancien astronaute de la NASA et vice-président du développement commercial d’Axiom, dirigera une équipe de trois hommes d’affaires. Larry Connor, un investisseur immobilier américain, aura le titre de pilote. (Le vol du Dragon sera en fait autonome.) Les deux autres sont des spécialistes de mission sur Ax-1 : Mark Pathy et Eytan Stibbe, investisseurs et philanthropes du Canada et d’Israël, respectivement.

Photographie: Espace Axiom