Nouvelle partie du jour : X1501 est un SoM Linux minuscule et ouvert

Vous avez toujours voulu exécuter Linux dans un encombrement exceptionnellement réduit ? Alors [Reimu NotMoe] de [SudoMaker] a quelque chose pour vous ! Elle a trouvé une puce Linux incroyablement petite dans le BGA et a conçu une petite évasion SoM (System on Module) autonome avec gestion de l’alimentation et pads crénelés. Cette évasion contient tout ce dont vous avez besoin pour avoir Linux dans une empreinte de 16x16x2mm. Pour référence, un carré de 16 mm correspond à la taille du CPU sur un Raspberry Pi.

Cette carte n’est pas seulement minuscule, elle est également bien pensée, vous aidant à placer l’Ingenic X1501 en boîtier BGA n’importe où avec un minimum d’effort. Avec les pastilles crénelées, il est facile de souder à la main ce SoM pour le développement et la refusion pour la production. Un régulateur à découpage intégré fonctionne de 6 V à 3 V, ce qui en fait une option Linux alimentée par batterie viable. Il peut même vous donner jusqu’à 3,3 V/1 A pour tous vos appareils externes.

La partie la plus cool à ce jour – le X1501 est étonnamment convivial et sans NDA. Les fiches techniques sont à gagner, il n’y a pas de filigrane « CONFIDENTIEL » – vous obtenez un véritable PDF de 730 pages. Grâce à cette ouverture, le X1501 peut exécuter Linux principal avec des modifications minimes, la plupart des périphériques étant déjà pris en charge. De plus, il existe un démarrage sécurisé basé sur Efuse si votre logiciel doit être protégé contre le clonage.

Plus après la pause…

Qu’y a-t-il de si cool avec le X1501 ? L’Ingenic X1501 est un adorable petit BGA avec RAM intégrée – pas de tracas de routage à grande vitesse. Bien sûr, vous n’obtenez que 64 Mo de RAM, mais vous pouvez beaucoup supprimer Linux – la moitié de cette RAM est gratuite pour votre propre usage. Vous pouvez faire beaucoup avec de petites quantités de RAM sous Linux, comme nous l’avons vu cette année avec l’ordinateur Linux à 15 $.

Nous avons vu des puces fabriquées par Ingenic apporter Linux à une multitude de produits bon marché, des consoles de jeux aux petites caméras de sécurité piratables. Si vous en avez assez que votre MCU vous donne des maux de tête, vous aimeriez peut-être bénéficier de toutes les interfaces, bibliothèques, langages et frameworks proposés par Linux. Ce SoM est un merveilleux tremplin pour faciliter le développement.

Vous obtenez un cœur MIPS32r2 à 1 GHz, avec un cœur de rechange à 300 MHz pour toutes vos tâches en temps réel ; 2 Mo de mémoire flash interne s’adaptent à Uboot et à un noyau Linux avec beaucoup d’espace disponible. Vous pouvez connecter une carte MicroSD pour plus de stockage. Vous bénéficiez également de toutes les interfaces telles que USB, SPI, I2C et SDIO, ainsi que du support audio analogique et numérique. Il y a un petit problème de DMA, mais rien qui ne puisse être résolu avec un peu de temps et l’aide d’une communauté.

En parlant de communauté – [Reimu] dit qu’elle a lancé ce tableau pour CrowdSupply, alors soyez à l’affût. Si quelqu’un est intéressé à aider à peaufiner les bizarreries du noyau, quelques unités destinées aux développeurs sont certainement sur la table ! Une fois le financement participatif terminé, tous les fichiers de conception seront en open source – sinon, un tel tableau serait trivial à cloner pour d’autres. Si vous souhaitez des idées de projets sympas pour un tel module, que diriez-vous d’un petit téléphone portable sous Linux ? Celui-ci a un Ingenic X1000 à l’intérieur.

Aimeriez-vous savoir comment ces tableaux sont créés ? Nous avons vu un article impressionnant sur l’apprivoisement de petites puces ARM avec des PCB personnalisés et Linux !