Où et comment acheter une varistance ?

La protection de son réseau électrique est une tâche à ne pas prendre à la légère. L’utilisation d’une varistance peut se révéler indispensable. Pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement de cet élément, lisez cet article jusqu’à la fin.

Qu’est-ce qu’une varistance ?

Une varistance est une protection du réseau électrique ou de l’alimentation contre les perturbations extérieures (ondes de choc, brèves impulsions, foudres…) ou contre les surtensions possibles. Les semi-conducteurs comme les transistors ou encore les ponts de diodes sont très vulnérables. C’est une résistance électrique particulièrement utilisée dans la construction des parafoudres.
La varistance est composée d’oxydes de zinc assemblés par frittage pour former un bloc de forme cylindrique ou de disque. Vous pouvez trouver dans le commerce, divers modèles : disques métallisés avec languettes et bornes, parallélépipèdes surmoulés et des réseaux de varistances faible énergie.
En visitant la page tme.eu, vous pourrez choisir des composants électriques de haute qualité parmi plus de 500 000 références disponibles.

Comment fonctionne la varistance ?

Lorsque la tension électrique augmente trop et de façon soudaine dans un circuit, l’opposition de la varistance au passage du courant dans le circuit diminue et tend à se rapprocher de 0 afin de permettre l’évacuation du courant en trop qui crée la surtension. Une fois que la tension du courant alternatif qui circule revient à la normale, cette caractéristique spécifique de la varistance reprend sa valeur initiale. La durée de vie de la varistance peut largement varier en fonction des sollicitations sur l’objet. Les propriétés de la céramique vont se dégrader, le courant de fuite va lui augmenter et la tenue thermique des blocs de céramiques va diminuer. Pour éviter les dégradations liées au dépassement de capacité thermique, les parafoudres HTB à varistance, sont équipés d’un système de soupape.

C’est pour cette raison, qu’il est recommandé de vérifier régulièrement l’état des parafoudres. On peut faire cette vérification par mesure du courant de fuite au repos. Plus le courant de fuite sera haut, plus la dégradation du parafoudre peut être avancée. Il vaut mieux s’assurer de la sécurité de son équipement pour le pas mettre en péril l’installation électrique en cas d’incident.

Comment utiliser la varistance ?

La varistance peut être utilisée dans différents cas comme cité ci-dessous :
Comme parafoudre : très souvent, le dispositif de parafoudre à varistance se compose d’un système de soupape qui permet d’éviter les surchauffes du système et donc d’éviter des dégâts liés au dépassement de la capacité thermique. Dans ce cas de figure, l’intérêt de la varistance dans le parafoudre est le temps d’amorçage qui est bien plus rapide de l’ordre de 30 nanosecondes.
Comme protection contre les décharges électrostatiques d’origine humaine, parfois, un simple contact avec certaines personnes peut abîmer un semi-conducteur.

Comme protection des réseaux de distribution électrique à usage domestique.

Comme système d’annulation de bruit, de démagnétisation ou d’extinction d’arc.
Dans tous les cas, la fiabilité et la sécurité d’un circuit ou d’un système reposent dans une large mesure sur une utilisation correcte de la varistance. On peut donc dire qu’il s’agit là d’un composant essentiel.

5/5 - (1 vote)