Aujourd’hui, on va parler de l’une des plus grandes agglomérations de la planète. Une ville qui était autrefois la capitale de l’Ancien Empire antique : la « mère du monde ». Une ville dans laquelle tous les touristes du monde se donnent rendez-vous pour des découvertes aussi bien fascinantes que riches historiquement. On vous donne 10 raisons de partir à la découverte du Caire cet été (ou au printemps, pour ne pas avoir trop chaud).

Voyage au Caire
10 raisons de partir à la découverte du Caire

Une des sept merveilles du monde y est encore intacte

Bien avant notre ère, environ 100 000 ouvriers ont travaillé durant 30 années successives afin de bâtir l’une des sept merveilles du monde qui est encore intacte de nos jours : la grande pyramide du roi Khéops. Témoin ultime de la splendeur de la civilisation antique.

Un magnifique quartier islamique

Partir au Caire c’est également découvrir le quartier islamique. Un endroit dans lequel se succèdent mosquée, madrasas et mausolées. Sans oublier les façades imposantes, les coupoles sculptées, les voutes et les minarets. Mais également des ruelles dans lesquelles se regroupent des artisans de spécialités différentes.

Passer des moments dans des endroits magiques

Si vous voulez passer un après-midi pharaonique, passer à El-Fishaoui. Là-bas, le thé noir est servi dans de minuscules verres au détour d’une ruelle, un endroit magique.

La plus vaste et la plus ancienne mosquée

Une fois de passage dans la vieille ville du Caire, il est impossible de ne pas profiter de la sensation de paix et de sérénité procurée par les lignes sobres de la mosquée Ibn Toulon. Grâce à la quiétude du lieu, on peut méditer en toute tranquillité.

Le musée d’art islamique

Une raison de plus de partir à la découverte du Caire : le musée d’art islamique, récemment modernisé par Adrien Gardère. Une rénovation destinée à le recadrer dans un cadre historique allant du VIIe au XIXe siècle. Qui ne rêverait pas de découvrir toute cette histoire ?

On n’oublie pas les momies et les portraits du Fayoum

Ramsès II, Thoutmosis, et sa fille Hatshepsout, tous ces pharaons momifiés sont à admirer au musée du Caire. Sans oublier certaines momies d’animaux, comme les crocos, les chats ou encore les poissons. Les portraits de Fayoum constituent également une raison de visiter le musée du Caire. Ce dernier abrite les plus anciens portraits réalisés du Ier au IVe siècle de notre ère.

Là où Moïse a été recueilli par la fille du Pharaon

On parle du berceau de la ville actuelle : le quartier copte. Là-bas, la synagogue de Ben Ezra marque l’endroit où Moise aurait été recueilli par la fille du Pharaon. À côté, on trouve une crypte vénérée par l’église copte. Un lieu funéraire où la Sainte Famille aurait séjourné lors de sa fuite en Égypte.

La mosquée Mohammed Ali, une vue éblouissante sur la ville

Depuis la mosquée Mohamed Ali, on peut contempler la ville dans toute son ampleur. Des vues surprenantes sur les pyramides, les bulbes, les dômes, les minarets, etc.

La musique soufie

Partir à la découverte du Caire c’est vibrer au son de la musique soufie, nubienne, mais encore des chants gitans du delta et des joutes poétiques.

Bar et chicha

Une visite au Caire n’est rien sans fumer une chicha. Et puis comme on dit toujours : « Au couchant, il ne reste plus qu’à regagner les bars du vieux port pour méditer en fumant la chicha ». Une expérience incontournable, tout comme la dégustation d’un bon café noir au soleil couchant sur Le Caire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici