Réparer un laser CO2 300W, une partie grillée à la fois

Il y a quelques mois, [macona] a mis la main sur un laser Rofin CO2 de 300 watts dans un état inconnu. Malheureusement, son état n’est devenu que trop connu une fois qu’il a jeté un coup d’œil à l’intérieur du boîtier de l’alimentation et a été confronté à des composants très grillés. Il était clair que le Magic Smoke avait été libéré avec beaucoup de fureur, le truc maintenant consistait à trouver comment le remettre en place.

La victime la plus évidente était un inducteur de sortie incinéré. Sa théorie est que les fissures dans le tore de ferrite ont modifié ses propriétés magnétiques, le faisant finalement chauffer pendant la commutation à haute fréquence. Sans refroidissement actif, l’isolation a cuit les fils et les choses ont commencé à vraiment mal tourner. Peut-être. En tout état de cause, son remplacement était une première étape logique.

Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir le composant défaillant.

Malheureusement, Rofin est en faillite et les pièces de rechange n’étaient pas disponibles, alors [macona] devait l’enrouler lui-même avec un fil de ferrite et d’aimant auto-sourcé. Heureusement, l’alimentation avait encore une bonne inductance avec laquelle il pouvait comparer. Après avoir remplacé la bobine et quelques fils auxiliaires et connecteurs endommagés, il semblait que l’alimentation fonctionnait à nouveau. Mais avec le laser et les lignes de refroidissement nécessaires connectés, rien ne s’est passé.

Un examen attentif du PCB dans la tête laser a révélé qu’un régulateur à découpage LM2576HVT avait explosé assez violemment. Le remplacer n’a pas été un problème, mais pourquoi n’a-t-il pas réussi au début ? Un examen attentif a montré que la trace de sortie était court-circuitée à la terre, et une enquête plus approfondie a révélé une diode TVS SMBJ13A‎ grillée. L’installation des nouveaux composants a poussé le processus de démarrage un peu plus loin, mais le laser a toujours refusé de tirer. Résigné à chasser les mauvaises pièces à l’aide d’un microscope, il a pu déterminer qu’un régulateur de tension LM2574HVN dans l’alimentation RF avait rendu l’âme. [macona] l’a remplacé, seulement pour qu’il chauffe rapidement et tombe en panne.

Celui-ci est un peu moins évident.

Maintenant, cela devenait ridicule. Il remplaça à nouveau le régulateur, et cette fois pointa sa caméra thermique vers le tableau pour essayer de voir ce qui devenait chaud. Le coupable a fini par être un émetteur-récepteur à double ligne différentiel DS8922AM obsolète qu’il a dû se procurer auprès d’un vendeur étranger sur eBay.

Après l’arrivée du circuit intégré de remplacement de l’autre côté de la planète, [macona] l’a installé et a été finalement capable de percer des trous enflammés avec son laser monstre. Sûrement la seule chose plus satisfaisante que de brûler quelque chose avec un laser est de brûler quelque chose avec un laser que vous avez passé des mois à réparer laborieusement.

Nous aimons les réparations chez Hackaday, et à en juger par les analyses, vous aussi. L’un des articles les plus consultés de ce mois-ci concerne un propriétaire réparant sa tondeuse autoportée Husqvarna presque neuve au lieu de l’envoyer en réparation sous garantie. De toute évidence, il y a quelque chose à propos de l’expérience du processus de dépannage et de réparation par procuration, avec notre propre matériel rangé en toute sécurité à la maison, qui résonne avec la foule technique.