Test du Dell Alienware m16 R2 : puissance de jeu dans une combinaison professionnelle

L'Alienware m16 R2 utilise un écran IPS d'une résolution de 2 560 x 1 600 pixels, correct pour son prix mais pas particulièrement remarquable. L’écran ne prend pas en charge le HDR, optant plutôt pour une gamme de couleurs sRGB de base. Ce n’est pas une grosse affaire, mais lorsque des ordinateurs portables de prix similaire comme l’Asus ROG Zephyrus G14 contiennent des panneaux OLED vibrants, il est difficile de l’ignorer.

La luminosité culmine à 300 nits, ce qui est légèrement inférieur à celui de certains ordinateurs portables de jeu que j'ai récemment testés. Assis près d'une fenêtre pendant la journée, je pouvais encore facilement distinguer ce qui était sur l'écran, mais j'ai commencé à avoir du mal à l'extérieur en plein jour.

L'écran du m16 R2 présente un avantage : il dispose d'un taux de rafraîchissement de 240 Hz, ce qui est particulièrement bienvenu dans les jeux rapides qui peuvent en profiter. Durant le jeu Destin éternel avec des réglages moyens, j'ai obtenu un excès de 200 images par seconde, ce qui a fait de sauter et de tirer sur des démons une expérience fluide.

De nombreux autres ordinateurs portables de jeu à ce prix (comme le Zephyrus G14) sont limités à 120 Hz, ce qui fait du m16 R2 une alternative intéressante si vous recherchez un gameplay ultra fluide. Il convient de noter que le taux de rafraîchissement n'est utile que si les jeux peuvent en profiter, ce qui signifie que vous devrez examiner attentivement vos options de spécifications.

Pour travailler et jouer

Le modèle de base de l'Alienware m16 R2 est livré avec un GPU Nvidia RTX 4050, mais il peut être mis à niveau vers un RTX 4070, qui figurait dans le modèle que j'ai testé. Avec la RTX 4070, j'ai joué Surveillance 2 sur des réglages moyens tout en atteignant bien plus de 200 ips. Dans un jeu compétitif où la prise de décision en une fraction de seconde compte, cela constitue un énorme avantage.

Dans les jeux solo plus modernes et gourmands en graphiques comme Champ d'étoilesj'ai obtenu de manière fiable 50 à 60 ips dans des zones très fréquentées comme New Atlantis, avec des fréquences d'images plus élevées dans les zones moins exigeantes du jeu. Cyberpunk 2077 s'est comporté de la même manière, maintenant régulièrement 70 à 80 ips pendant le combat, tombant à 50 à 60 ips lors de la conduite dans les quartiers surpeuplés de la ville.

Ordinateur portable noir ouvert et posé sur une surface en bois avec écran affichant les personnages du jeu

Tous ces tests ont été effectués alors que l'appareil était branché, mais il est important de se rappeler que si vous envisagez de jouer sur batterie, plus d'images signifie plus de consommation d'énergie. Le m16 R2 dispose d’une batterie importante de 90 watts-heure, qui est l’une des plus grandes que vous trouverez dans un ordinateur portable. Mais augmenter les paramètres graphiques au maximum les brûlera aussi rapidement. En effectuant des tâches normales sur le m16 R2, j’ai atteint environ neuf à 10 heures d’autonomie avec une seule charge. Le jeu a considérablement réduit ce chiffre, mais j'ai pu obtenir une heure et demie à deux heures de jeu continu si je prenais soin d'optimiser mes paramètres graphiques et de ne pas pousser trop fort la machine.

Dans l’ensemble, l’Alienware m16 R2 équilibre la puissance avec les besoins quotidiens. Vous pouvez utiliser cet ordinateur portable comme pilote quotidien pour le travail et bénéficier d'une journée complète d'autonomie de la batterie, puis le brancher sur une station d'accueil à la fin de la journée pour faire des jeux assez robustes.

François Zipponi
Je suis François Zipponi, éditorialiste pour le site 10-raisons.fr. J'ai commencé ma carrière de journaliste en 2004, et j'ai travaillé pour plusieurs médias français, dont le Monde et Libération. En 2016, j'ai rejoint 10-raisons.fr, un site innovant proposant des articles sous la forme « 10 raisons de... ». En tant qu'éditorialiste, je me suis engagé à fournir un contenu original et pertinent, abordant des sujets variés tels que la politique, l'économie, les sciences, l'histoire, etc. Je m'efforce de toujours traiter les sujets de façon objective et impartiale. Mes articles sont régulièrement partagés sur les réseaux sociaux et j'interviens dans des conférences et des tables rondes autour des thèmes abordés sur 10-raisons.fr.