Tandis que les nourrissons et les jeunes enfants ont besoin d’une consultation mensuelle chez le pédiatre, les seniors nécessitent également un contrôle régulier chez un médecin. C’est particulièrement le cas des personnes qui ont passé la cinquantaine, bien qu’un diagnostic est toujours le bienvenu, quel que soit l’âge que l’on a. Du gynécologue à l’ophtalmologue, en passant par le dentiste, le cardiologue et toute une liste de spécialistes, l’avis de ces professionnels reste de mise pour veiller à leur bien-être. Malheureusement, c’est un besoin indispensable que de nombreuses personnes âgées tendent à repousser et à éviter. La plupart insistent sur le fait qu’ils appréhendent un mauvais état de santé qui impliquerait une multitude de soins qu’ils ne sont plus prêts à supporter au stade de leur vie. Toutefois, comme la santé est d’or, nous vous invitons à prendre en considération ces 10 bonnes raisons d’aller voir un médecin régulièrement après 50 ans.

voir-medecin-regulierement-50-ans
S’assurer d’avoir une santé de fer et contrôler régulièrement la vue, la dentition, l’ouïe…

Parce qu’on vit l’angoisse de la bonne santé

Quel parent n’a jamais été inquiet d’une petite fièvre de 37,4°C chez leur enfant, et ce, quel que soit l’âge qu’il a ? Quelle maman ne s’est jamais préoccupée du bien-être de son adolescente qui vient d’avoir ses premières règles ? Quel fils ne s’est jamais demandé si son vieux père de 65 ans allait aussi bien qu’il le prétendait ? Et vous, êtes-vous sûr de ne jamais vous être posé des questions sur votre santé, bien que vous ayez l’air totalement en forme ?

Petites migraines passagères mais fréquentes ? Rendez-vous chez le médecin sans tarder !

Certes, quelques douleurs lombaires persistent, des migraines instantanées vous attaquent de temps à autre, mais à par cela, vous vous sentez en bonne santé. Mais malgré le fait que vous soyez en pleine forme, vous avez sûrement ressenti ce besoin de vous faire ausculter ne serait-ce que pour avoir un avis médical… Si cette idée continue de vous trôtter, c’est sans l’ombre d’un doute une angoisse de la bonne santé ! Envie d’être confirmé sur votre état ? Ne retardez pas le moment et passez une consultation le plus tôt possible, en particulier si vous frôlez la cinquantaine ou que vous l’avez bel et bien dépassée.

Parce que c’est le moment propice à un petit check-up

Il n’y a pas d’âge pour effectuer un check-up et les médecins le plébiscitent spécialement pour les personnes âgées. Au-delà de la cinquantaine, le corps commence à se relâcher, tant au niveau de la peau que des muscles. Pareillement, les organes ne sont plus au top de leur forme. Pour ce qui est du moral, certaines personnes se sentent abattues par le fait de prendre de l’âge. De leur côté, vos enfants ne facilitent pas l’affaire, puisqu’ils vous répètent à longueur de journée de bien vouloir faire un bilan de votre santé. C’est le moment ou jamais d’écouter spécialistes et générations descendantes et d’effectuer un check-up ! Après tout, vous n’avez rien à perdre, que de gagner quelques années en plus parce que vous vous êtes fait ausculter à temps. Il se peut même que vous n’ayez besoin que d’une bonne dose de calcium et le tour est joué !

Pour vivre une vie épanouie après la ménopause

Pour la gent féminine, passer 50 ans est certainement le stade le plus redouté du cycle de vie. Il faut dire que cette tranche d’âge se prépare obligatoirement à passer par le cap de la ménopause si cela n’a pas déjà été fait quelques années plus tôt. À défaut d’avoir un corps et un métabolisme parfait, la ménopause entraîne une panoplie de bouleversements avec elle, et ce ne sont pas toujours des transformations positives. En effet, qui dit ménopause, dit bouffées de chaleur, changements hormonaux, fatigue, nausée, stress, sécheresse vaginale… La liste est longue, si bien que les conseils et le soutien d’un gynécologue sont de mise. Si vous doutez encore de ce besoin particulier, sachez que consulter régulièrement après 50 ans est loin d’être anodin et vous permettra de maintenir la barre après la ménopause.

Pour rester jeune malgré l’âge

Malgré les multiples produits de cosmétique, les crèmes réparatrices, les lotions de rajeunissement et les fameuses interventions chirurgicales qui existent de nos jours, rien ne vaut les astuces naturelles pour rester jeune. Rendez-vous chez votre médecin pour avoir des recommandations qui vous seront plus bénéfiques que vous ne le pensez. Votre médecin traitant, ou encore un médecin spécialisé, est la seule personne apte à juger de votre santé et à vous donner les meilleurs atouts pour conserver votre forme. Vous serez d’ailleurs surpris d’apprendre qu’après 50 ans, autant d’hommes que de femmes souhaitent garder la carrure et l’énergie qu’ils avaient il y a moins de 5 ans. Vous pourrez ainsi continuer à exercer les sports qui vous plaisent, même si il s’agît de sports à risques.

Conserver une excellente santé, même après 50 ans

Pour faire le point côté alimentation

Si les nouveau-nés ont uniquement droit au lait maternel jusqu’à 6 mois, et que certains aliments leur sont administrés au fur et à mesure pendant la période de diversification, il y va de même pour les personnes âgées. Rassurez-vous, il n’ait pas question de consommer du lait en poudre et de découvrir à nouveau les aliments petit à petit ! En réalité, l’alimentation des seniors doit être surveillée au millimètre près, comme leur organisme ne fonctionne plus de la même manière qu’auparavant. Certaines viandes peuvent par exemple être difficiles à digérer, certains légumes verts pourraient facilement causer des troubles intestinaux. Pareillement, les sucreries, le cholestérol et les plats trop épicés ne sont plus d’actualité. Ceci dit, seul votre médecin (ou nutritionniste) aura la réelle capacité de vous indiquer ce qu’il vous faut réellement.

Pour rester à jour dans sa liste de vaccin

Les vaccins restent indispensables même après la cinquantaine

Elle est loin l’époque où vous faisiez la queue auprès des services de soins et des infirmeries de la maternité pour effectuer les vaccins de votre bout de chou. L’attente durait parfois des heures au point de vous contrarier et de vous faire promettre que ce ne sera que pour un temps, jusqu’à ce qu’il aura grandi. Sauf que vous faisiez erreur ! A l’époque, vous ne saviez certainement pas qu’une fois de plus, vous alliez devoir faire la queue dans ces endroits. En effet, dès que vous aurez passé les 50 ans, le moment est maintenant venu pour que vous remplissiez votre propre carnet de vaccination. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite doivent être injectés impérativement, surtout si vous prévoyez de voyager dans quelque temps.

Pour prévenir les risques de cancer

Nul n’est sans savoir que les risques de cancer sont plus ou moins fréquents à un certain âge avancé. Quoique les plus jeunes ne soient pas épargnés, les statistiques et les études menées sur la thèse confirment que les personnes qui ont 50 ans et plus sont largement exposées aux maladies cancéreuses. Chez les femmes par exemple, les risques de diagnostiquer un cancer génital sont très élevés. On retrouve entre autres, le cancer des ovaires, le cancer de l’utérus ou le cancer des trompes. Pareillement, les seins ne sont pas mis à l’écart, car les médecins évoquent l’apparition de nodules et de ganglions spécialement à cet âge. De leur côté, les hommes sont plus sujets au cancer de la prostate. Néanmoins, aucun organe et aucune partie du corps ne doit être minimisé à ce stade de la vie, étant donné le ralentissement du renouvellement cellulaire. Dans tous les cas, vous avez plus de chance de diagnostiquer la maladie à temps si vous consultez régulièrement.

Pour prévenir les maladies cardio-vasculaires

En raison de l’âge, ainsi que de l’état de tout un chacun, le coeur commence à s’affaiblir au fur et à mesure que le temps passe. Dans bien des cas, les signes peuvent se manifester rapidement ou bien au contraire se montrer plus tard, avec des symptômes plus graves. Étouffements, difficultés respiratoires, douleurs dans la poitrine… Aucun signe ne doit être pris pour compte sous prétexte d’être fatigué ou de manquer d’énergie. Une chose est sûre, après 50 ans, il est impératif de consulter un médecin régulièrement pour prévenir les maladies cardiaques.

Pour prévenir les maladies osseuses

L’âge avancé suppose souvent de maladies osseuses. Tout commence par l’apparition de la goutte aussi bien dans la partie inférieure que supérieure du corps. Celle-ci s’accompagne souvent d’une montée excessive de la tension artérielle qui peut rapidement se transformer en trouble cardio-vasculaire. Mais les cas de maladies osseuses les plus redoutées ne s’arrêtent pas à la goutte. Arthrose, ostéoporose et les rhumatismes au niveau des articulations peuvent également faire surface, ce qui implique un suivi intense pour que vous puissiez rester sur pieds.

Pour prévenir l’Alzheimer

Les 50 ans passés ne suggèrent pas uniquement une déficience physique, mais aussi mentale chez de nombreuses personnes. C’est effectivement le moment où l’on détecte souvent des troubles psychologiques qui peuvent avoir des effets néfastes sur le long terme. Parmi ces derniers, on soulève fréquemment la maladie d’Alzheimer qui réduit systématiquement les facultés cognitives du patient diagnostiqué. Les chiffres officiels révèlent par ailleurs que les personnes atteintes sont majoritairement des femmes. Si vous avez donc 50 ans et plus que vous souhaitez à tout prix réduire les risques de ce déficit mental, c’est une raison de plus pour consulter régulièrement après 50 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici