Avec le rythme de vie que nous menons aujourd’hui, rare sont ceux qui ont du temps pour pouvoir se préparer un bon déjeuner. En parallèle, l’apparition de nombreuses chaînes de restauration rapide a intensifié la consommation de ces aliments qui, en excès et sur des périodes prolongées, peuvent causer de graves dommages à l’organisme, allant de la prise de poids aux maladies chroniques.

10 raisons de fuir les fast-foods
10 raisons de fuir les fast-foods

Aujourd’hui nous allons vous donner 10 raisons de fuir les fast-food !

Un apport nutritionnel insuffisant et néfaste

La restauration rapide est faite pour être préparée presque instantanément par les cuisiniers, et n’a aucune valeur nutritionnelle pour les consommateurs. Par ailleurs, il a été constaté que la restauration rapide contient d’innombrables produits chimiques tels que des additifs, des pesticides et des conservateurs.

Aussi, il faut savoir que le corps est conçu pour traiter les nutriments naturels, mais pas pour traiter et éliminer les produits chimiques et synthétiques. De plus, selon les experts, il faut jusqu’à 51 jours à l’organisme pour digérer les aliments de restauration rapide. Pendant ce temps de digestion, les substances chimiques et les graisses contenues dans les aliments de la restauration rapide s’accumulent dans le corps.

Les risques de surpoids

En raison de la quantité colossale de calories contenues dans la restauration rapide, si celle-ci est consommée deux à trois fois par semaine, le poids corporel peut augmenter de 10 à 15 % en quatre semaines seulement, soit de cinq à six kilos et demi. En effet, cela est dû à la consommation accrue de sucres et de glucides, en plus des graisses et des assaisonnements avec lesquels ces aliments sont préparés.

Les risques de diabète

Lié au surpoids et causé par une mauvaise alimentation, les risques de diabète sont accrus et peuvent apparaître très rapidement, en particulier le diabète de type 2. En effet, cela est dû à un dysfonctionnement du pancréas, qui entraîne une production insuffisante d’insuline. Par conséquent, les sucres consommés ne sont pas traduits en énergie et restent non transformés dans le sang.

Les maladies cardiaques

La restauration rapide contient de grandes quantités de graisses saturées. Cette graisse augmente le taux de cholestérol LDL ou mauvais cholestérol, appelé ainsi parce qu’il contribue à l’accumulation de plaques dans les artères, ce qui entrave la circulation sanguine. Dans le même temps, elle diminue le cholestérol HDL ou bon cholestérol qui empêche l’accumulation de graisse dans le sang et, par conséquent, dans les artères. Tout cela provoque l‘athérosclérose, une maladie cardiovasculaire qui, dans les cas graves, peut provoquer une crise cardiaque.

Les accidents vasculaires cérébraux

Lié à l’augmentation du mauvais cholestérol due à la consommation de graisses en excès, contenues dans les fast-foods, les accidents vasculaires cérébraux peuvent se produire en raison de l’obstruction des artères qui transportent le sang vers le cerveau. Lorsque l’oxygène n’atteint pas le cerveau, les cellules meurent et causent des dommages permanents.

Détérioration et lésion du foie

Selon une étude suédoise, la consommation de fast-foods provoque des lésions hépatiques. Cela est dû à une augmentation de l’enzyme ALT qui se concentre dans le foie, les reins, le cœur et les muscles. Lorsqu’il y a une lésion du foie, cette enzyme est libérée dans le sang. L’augmentation de l’ALT est attribuée à la prise de poids et à la consommation accrue de sucre et de glucides.

Apnée du sommeil et problèmes respiratoires

Ces deux maladies sont liées au surpoids. Dans le cas de l’apnée du sommeil, la personne ne peut pas respirer pendant son sommeil. De ce fait, l’oxygénation n’est pas adéquate et la personne qui est touchée par cette maladie ne se repose pas correctement. D’autre part, ce même surpoids fait que les poumons travaillent plus dur pour obtenir de l’oxygène : des niveaux élevés de mauvais cholestérol entravent la circulation de l’oxygène dans l’organisme.

Accélération du processus de vieillissement

La restauration rapide a une forte teneur en radicaux libres qui provoquent l’usure des cellules de l’organisme, car ce sont des molécules qui ont perdu un électron et qui essaient de le récupérer en le prélevant sur une autre molécule. Lorsqu’une molécule est endommagée par un radical libre, elle ne peut plus remplir ses fonctions telles que l’échange de nutriments, la régénération et la reproduction cellulaire. Ainsi, cela contribue au processus de vieillissement, surtout lorsque le radical libre prend l’électron manquant du collagène contenu dans la peau, qui perd son élasticité.

Dommages au cerveau

Il a été prouvé qu’il existe une relation étroite entre la nutrition et le développement du cerveau. Selon l’Oregon Health and Science University, la consommation excessive de fast-foods peut affecter le système nerveux.

Dans ce cas, les graisses trans, celles qui se forment lors de la transformation des huiles végétales, sont liées à la réduction du volume du cerveau et des capacités cognitives, il est donc important d’éviter de consommer ce type d’aliments, en particulier pour les enfants de moins de 3 ans.

Les risques d’addiction

Des études menées à l’université de Princeton aux États-Unis ont montré que les sucres contenus dans les fast-foods provoquent une dépendance. En effet, ces études ont été menées sur des animaux et des humains et il a été conclu qu’en consommant des sucres, le cerveau libère de la dopamine, une substance chimique (neurotransmetteur), qui recherche le plaisir.

Les scientifiques ont constaté que, chez les personnes obèses, il y a une carence en dopamine presque égale à celle que l’on observe chez les personnes dépendantes à la cocaïne.

 

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer » est une citation qui caractérise parfaitement mon ambition en tant qu’étudiante et future diplômée en langues étrangères appliquées. Véritable cinéphile et grande amatrice de séries télévisées, actualités people et voyages en tout genre, je suis ambitieuse et passionnée par mes rêves. Je pense, à l’instar de Churchill, qu’il est difficile d’échouer, mais encore plus difficile de ne pas avoir essayé de réussir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici