10 raisons de passer au vélo électrique

Le vélo à assistance électrique (VAE) embarque un moteur qui facilite les déplacements. On peut par exemple partir en randonnée ou se rendre au supermarché sans faire d’efforts importants ou trop intenses. Toutefois, la présence du moteur peut nous faire penser que la pratique de cette activité n’a pas d’effets bénéfiques sur la santé. C’est une idée reçue ! De nombreuses études scientifiques prouvent que ce loisir correspond à une activité physique modérée. Autrement dit, elle permet d’atteindre l’intensité d’exercice de la marche rapide.

10 raisons de passer au vélo électrique
10 raisons de passer au vélo électrique

VAE : vous faites de l’exercice sans vous en rendre compte

On a tendance à croire que le vélo électrique est un équipement pour les fainéants. Pourtant, l’engin ne roule pas tout seul comme une moto. On n’appuie pas sur un bouton pour le faire avancer. Certes, le moteur du VAE fournit les efforts à la place de l’utilisateur, mais l’équipement ne dispense pas de l’obligation de pédaler.

Lors du pédalage, plusieurs muscles sont sollicités, surtout ceux du bas du corps. Il s’agit des fessiers, des quadriceps et des ischio-jambiers. Des études scientifiques permettent aujourd’hui de quantifier l’apport sportif de ce type de vélo. Le MET est l’unité de l’effort moyen d’intensité. Un effort classique correspond à 5,5 MET lorsqu’on pratique le vélo électrique, contre 6,8 pour le vélo classique et 3,5 pour la marche à pied. Vous l’aurez compris, avec le VAE, on fait de l’exercice sans s’en rendre compte.

C’est un excellent moyen de combattre la sédentarité, parce qu’il offre la possibilité aux non-sportifs de pratiquer une activité adaptée à leur condition physique. Toutefois, pour ressentir les bénéfices de ce sport, il faut choisir un vélo électrique adapté et de qualité. Par exemple, pour aller au boulot, effectuer des courses dans les centres urbains et circuler de façon pratique, nous vous conseillons d’opter pour un vélo électrique de ville. Adapté aux pistes cyclables, ce type de VAE permet de rouler sur de moyennes distances.

Ceux qui souhaitent faire de courtes distances à grande vitesse peuvent jeter leur dévolu sur le vélo de route et de gravel électriques. Si vous partez en montagne, misez sur un VTT électrique pour affronter sans crainte les terrains difficiles. Quant aux randonneurs et aux personnes qui aiment les longues excursions, ils peuvent s’offrir un e-bike de trekking pour prendre du plaisir sur leur itinéraire.

avantages du vélo électrique

Un vélo électrique vous permet d’aller plus loin qu’un vélo ordinaire

La présence du moteur facilite les déplacements et permet à l’utilisateur d’avoir l’esprit tranquille. C’est pourquoi ce type d’équipement peut être utilisé à la place d’une moto ou d’une voiture pour les petits et moyens trajets, entre 100 et 150 km. Cela dépendra de 2 paramètres : la performance de la batterie et le type de terrain.

Notez qu’avec un vélo classique, il faut fournir énormément d’effort surtout lorsqu’on s’éloigne beaucoup de la maison ou de la ville. Parfois, au retour d’une balade, à court d’énergie, on préfère traîner son vélo ou se reposer pour reprendre des forces.

Vous pouvez utiliser votre vélo électrique pour les déplacements rapides

Vous souhaitez aller chercher rapidement des œufs au supermarché pour le déjeuner ? Enfourchez votre VAE et partez à toute vitesse. L’équipement permet de rouler à une vitesse de 25km/h, mais au-delà, l’assistance électrique se coupe automatiquement. Un sondage révèle que 70 % des utilisateurs de vélos électriques abandonnent leurs véhicules pour leur itinéraire domicile-travail de moins de 8 km.

Les vélos électriques sont plus écologiques que les voitures ou les motos

Si les vélos électriques gagnent en popularité, c’est parce qu’ils sont plus écologiques que les motos et voitures. Ces équipements participent au désengorgement des centres urbains et réduisent de manière significative le niveau de pollution.

De plus, ils utilisent des batteries performantes et durables qui peuvent aller jusqu’à 200km. Celles-ci se rechargent en quelques heures seulement sur une prise électrique à la maison ou au bureau. Enfin, ces batteries permettent de faire des économies d’énergie parce que le moteur ne se met en marche que lorsqu’on pédale.

Un vélo électrique est parfait pour les personnes qui débutent dans le cyclisme

Si vous débutez dans le cyclisme ou envisagez une reprise d’activité physique après une période de repos, offrez-vous un vélo électrique pour travailler vos muscles en douceur. Il s’agit pour vous de pratiquer un sport à votre rythme. Vous aurez toute la latitude de choisir le degré d’assistance du moteur selon les niveaux proposés. Vous êtes alors maître de l’effort à fournir en fonction de votre condition physique.

Avec ce type d’appareil, vous pourrez vous aventurer sur des terrains que vous ne connaissez pas en toute sécurité. L’assistance qu’il offre vous permet de parcourir des distances que vous n’auriez jamais osé tenter en temps normal.

Les vélos électriques sont abordables

Le vélo électrique est un moyen de transport abordable et destiné à toute la famille. Par rapport à la voiture et à la moto, cet engin est très économique. Il consomme 8 fois moins d’énergie qu’un scooter et environ 70 fois moins qu’un véhicule.

Avec un VAE, l’utilisateur n’a besoin que d’1 kWh pour parcourir un trajet de 100 km. De plus, la recharge de la batterie ne coûte pas grand-chose, environ 0,72 euro pour une distance de 1000 km.

À l’achat, vous trouverez toutes sortes de prix. Alors que les modèles d’entrée de gamme tournent autour de 1000 euros, les VAE plus sophistiqués afficheront un prix moyen de 10 000 euros.

Les longues distances ne vous sembleront plus aussi intimidantes

Si l’exercice et les distances n’étaient pas encore un plaisir chez vous, ils le deviendront très rapidement avec un vélo électrique. L’équipement permet de se balader sans avoir à pousser ou traîner son équipement lors des montées ou sur des pistes escarpées. Il se charge lui-même des parcours difficiles en laissant l’utilisateur profiter de la vue ou de la balade à son rythme.

Avec un VAE, les longues distances et les chemins difficiles ne vous sembleront plus aussi intimidants. Même les personnes qui ne sont pas du tout sportives trouveront les itinéraires plutôt simples.

pourquoi opter pour un vélo électrique

Les vélos électriques sont parfaits pour réduire votre empreinte carbone

Vous souhaitez réduire votre empreinte carbone ? Troquez votre voiture et votre scooter contre un VAE. L’équipement n’émet pas de particules ni de gaz toxiques qui ont des conséquences néfastes sur l’environnement et la santé des usagers.

Contrairement aux voitures et motos qui fonctionnent grâce à l’énergie fossile et produisent des brouillards de fumées toxiques, ils ont une faible empreinte carbone. Par ailleurs, le vélo électrique ne provoque pas de nuisance sonore, puisqu’il n’est pas bruyant.

Vous pouvez personnaliser votre vélo électrique

Pour impressionner vos amis ou vous démarquer lors d’une compétition de cyclisme, vous pourrez personnaliser votre vélo électrique. Apportez une touche d’originalité à l’équipement en laissant libre cours à vos envies. Choisissez vos couleurs préférées et posez par exemple des éclairages futuristes, des selles vintages, des poignées colorées

Dans la même optique, vous pourriez choisir d’apposer des stickers décoratifs pour customiser votre vélo. Des logos, des formes et des dessins en tout genre pourront agrémenter votre équipement.

Les vélos électriques sont faciles à utiliser et à entretenir

L’entretien d’un vélo électrique est assez facile. Il suffit apporter un soin particulier aux éléments principaux de l’équipement : chaîne, freins et pneus. Lubrifiez plus ou moins régulièrement les chaînes avec de l’huile de bonne qualité. Vérifiez l’état d’usure des freins et contrôlez la pression des pneus avant toute sortie.

Comme expliqué précédemment, pour recharger la batterie de votre vélo électrique, vous n’avez qu’à la brancher sur une prise murale classique. Cela ne vous prendra que quelques heures, pour profiter d’une autonomie allant de 30 à 200 km.