10 raisons de s’inquiéter des troubles musculosquelettiques (TMS) au travail

Les troubles musculosquelettiques (TMS) constituent un ensemble d’affection douloureuse au niveau des tendons, des nerfs et des muscles. Dans la plupart des cas, elles finissent par s’aggraver si rien n’est fait et les conséquences sont dramatiques tant sur le plan personnel que professionnel.

10 raisons de s'inquiéter des troubles musculosquelettiques (TMS) au travail
10 raisons de s’inquiéter des troubles musculosquelettiques (TMS) au travail

Voici 10 raisons pour lesquelles il faut s’inquiéter des TMS au travail.

Dégradation l’état de santé

À leur début, les troubles musculosquelettiques s’expriment par des douleurs et une raideur des zones affectées. Généralement cela s’améliore avec du repos, mais si rien n’est fait, les troubles deviennent chroniques. Il s’ensuit une perte de force et des maladresses qui peuvent devenir irréversibles, et causer des lésions sévères.

Risque de handicap

Les muscles, les tendons et les nerfs sont indispensables à la mobilité. Un TMS pris en charge tardivement peut entraîner un handicap et clouer le malade dans un fauteuil ou le priver de l’usage d’un de ses membres. Il s’ensuit évidemment une incapacité à travailler.

Augmentation des incidents et accidents de travail

La fatigue, l’inconfort et la douleur causée par les troubles musculosquelettiques provoquent un manque d’attention et une réduction des capacités de réaction. Tout cela augmente les accidents et les incidents de travail. D’un autre côté, le taux de perte et de réparation s’accroît également dans l’entreprise.

Dégradation de la vie professionnelle

Être tout le temps en proie à des TMS à un impact très négatif sur la vie professionnelle du travailleur. Il verra sa productivité diminuer sans pouvoir y remédier. Cela engendre de la frustration suivie d’une perte de motivation.

Affectation à un poste non désiré

Dans le cadre d’un programme de prevention tms un travailleur peut se voir muté à un poste non désiré. Même si c’est pour la bonne cause, il en sera certainement très malheureux.

Des répercussions sur l’activité de l’entreprise

Un travailleur atteint de TMS influence négativement la performance de son entreprise. Ses absences pour raison de santé vont provoquer une désorganisation des équipes et une modification de la répartition des charges. La conséquence directe est un retard dans le calendrier des activités.

Des répercussions sur les collègues

L’absence d’un travailleur ou son incapacité à accomplir correctement son travail à un impact direct sur ses collègues. Ces derniers seront beaucoup sollicités et vont travailler sous pression pour combler le vide. Cela induit une dégradation de l’ambiance de travail et fait même apparaître de nouveaux cas de TMS.

Des répercussions sur les dépenses de l’entreprise

Les TMS sont classés dans la catégorie des accidents de travail ou des maladies professionnelles. À ce titre, ils induisent une hausse du taux de cotisations des entreprises. En plus de cela, des frais de formations doivent être dépensés pour former les remplaçants des travailleurs malades.

Risque de licenciement

Pour son bon fonctionnement, une entreprise ne peut pas permettre un ralentissement de ses activités ou le paiement de frais supplémentaires imprévus. Or c’est que coûte la présence d’un individu souffrant de TMS dans l’effectif des employés. Pour limiter les dégâts, l’entreprise doit souvent prendre la douloureuse décision de se passer de leur service.

Atteinte à l’image de l’entreprise

Lorsque des collaborateurs motivés et consciencieux viennent à souffrir de TMS, les objectifs de productivité sont difficilement atteints. L’entreprise perd à la fois sur le plan qualitatif et sur celui quantitatif. L’une des conséquences directe est la dégradation de son image.