En dépit des disparités et des pays où la malnutrition continue de régner, beaucoup de monde persiste à gaspiller la nourriture. Les impacts sont tout simplement flagrants, notamment en matière de conséquences économiques et écologiques. En réalité, tout est question de sensibilisation afin de pousser le monde à adopter les bons gestes. Ainsi, que vous soyez consommateur ou distributeur, voici un focus sur 10 bonnes raisons d’arrêter de gaspiller la nourriture !

Gaspillage de nourriture

Pour une question de morale et d’éthique

Il suffit de penser à ces personnes qui n’ont rien à se mettre sous la dent, et ce, à n’importe quel moment de la journée, voire même pour plusieurs jours. Qu’elles vivent dans le même pays que vous ou dans d’autres coins de la planète, vous ne pouvez peut-être rien faire pour elles si ce n’est d’arrêter de gaspiller votre nourriture qui, soit dit en passant, est la plupart du temps encore consommable.

Sachez pour autant que les pays sous-développés et en voie de développement ne sont pas les seuls à être concernés. En effet, les pays riches connaissent également de grandes disparités, en particulier en termes de nutrition et d’alimentation. Cette question d’éthique et de morale devrait pour ainsi dire toucher chaque individu afin de limiter autant que possible le gaspillage alimentaire.

Pour réduire la pollution qui découle des aliments gaspillés

Les aliments gaspillés et qui sont ensuite jetés à la poubelle sont en grande partie, les principales sources d’émission de gaz à effets de serre. On dit que 30% de la nourriture mondiale est gaspillée tous les ans, ce qui revient à 8% d’émission de CO2. Sont compris dans cette pollution, chaque étape clé de l’aliment, quel qu’il soit, jusqu’à ce qu’il tombe entre les mains de son consommateur et qu’il soit ensuite jeté. Production, culture, stockage, transformation, emballage, transport, préparation… Il reste primordial de savoir que chacun de ces procédés par lesquels chaque aliment doit passer aboutit nécessairement à la propagation de pollution puis au réchauffement climatique. La quantité de produits gaspillés à la fin de chaque festival de musique pendant l’été n’est qu’une petite illustration de ce qui est gaspillé quotidiennement par l’homme.

Arrêter de gaspiller : pour limiter les risques sanitaires

La pollution de l’air, comme la pollution des eaux entraîne systématiquement des effets nocifs sur la santé des hommes. À cela s’ajoutent la pollution et la dégradation du sol par de l’engrais et des pesticides lors de la culture des aliments, qui finalement n’auront servi à rien puisque ces derniers vont être gaspillés. En d’autres termes, le gaspillage alimentaire peut être la source de nos soucis de santé, sans qu’on ne s’y attende forcément.

Pour une raison économique

Dites STOP au gaspillage alimentaire !

Qui dit gaspiller la nourriture dit gaspiller de l’argent. L’image serait sans l’ombre d’un doute plus difficile à concevoir si l’on jetait des billets de banque dans une ordure. Et pourtant, le geste est exactement le même : en gaspillant et en jetant sa nourriture encore consommable à la poubelle, on gaspille et on jette automatiquement son argent à la poubelle.

Pour le respect des producteurs et bien d’autres intervenants

Les aliments passent par plusieurs processus avant que les consommateurs les achètent. Effectivement, certains doivent être cultivés, puis récoltés et enfin transportés pour arriver chez les distributeurs. Par ailleurs, d’autres aliments sont produits, transformés, emballés, avant d’être transportés chez les distributeurs. Chaque étape demande les compétences et le travail acharné de plusieurs mains d’oeuvre, allant de l’agriculteur au livreur, sans oublier les ouvriers d’usine. Gaspiller la nourriture reviendrait à minimiser leur travail et leurs efforts.

Parce qu’on peut encore en manger en grande partie

À quoi bon gaspiller et se débarrasser de la nourriture, lorsque l’on peut encore la manger ? C’est d’autant plus pour cette raison qu’on en achète : pour la manger et s’en délecter. Malheureusement, la majorité des personnes gaspillent de la nourriture non périmée et qui peut encore être consommée en grande partie.

Parce que c’est facile de planifier les repas

Au lieu de gaspiller la nourriture, il est tout à fait possible de planifier et de faire une liste avant de passer aux achats et aux provisions. Autant détailler dans les moindres détails la quantité et les portions exactes, plutôt que de dépenser beaucoup de sous, pour ensuite n’en manger qu’une petite part.

Parce que les recettes pour réutiliser les aliments sont diversifiées

Même cuits, les aliments peuvent toujours servir pour créer un nouveau plat, une nouvelle recette. Il vous suffit de creuser dans les livres de recette des plus grands chefs pour réutiliser vos aliments et en créer une nouvelle préparation que vous pourrez manger.

Parce que les frigos et congélos servent à conserver

Inutile de gaspiller la nourriture et de la mettre à la poubelle si l’on est rassasié. C’est justement à cela que servent les réfrigérateurs et congélateurs : pour la conservation d’aliments, qu’ils soient cuits ou crus. Il n’en tient qu’à vous d’en faire bon usage !

Parce qu’il existe une panoplie d’électroménagers qui permettent de conserver les aliments

Les meilleurs appareils électroniques peuvent servir en termes de conservation d’aliments. Si vous avez un déshydrateur alimentaire, ou encore une machine à sous vide, n’hésitez pas à vous en servir. Vous pourrez alors emballer vous-même la nourriture que vous n’avez pas terminée, ou tout simplement la transformer.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici