10 raisons d’investir dans l’immobilier locatif

Quelles sont les raisons d’investir dans l’immobilier locatif ?

Vous souhaitez investir votre argent dans un placement sûr et concret ? Et si vous investissez dans l’immobilier ? Face à la baisse des taux d’intérêt des principaux livrets d’épargne, de plus en plus de Français envisagent aujourd’hui d’investir dans l’immobilier locatif afin de se créer un patrimoine. Découvrez 10 bonnes raisons de vous lancer.

10 raisons d'investir dans l'immobilier locatif
10 raisons d’investir dans l’immobilier locatif

1. Un placement simple et accessible

Il est aujourd’hui possible d’investir son argent dans divers types de placement, certains comportant leur lot de risques et de connaissances requises, à l’image des marchés financiers.

Le premier avantage de l’investissement locatif, c’est qu’il ne nécessite pas, ou très peu de connaissances particulières. Bien entendu, il faut avoir une certaine connaissance du marché immobilier, et bien connaître sa capacité financière avant de se lancer, mais cela reste à la portée de tous. Même la gestion locative d’un bien au quotidien ne demande aucune connaissance particulière, ou peut être confiée à une agence ou une conciergerie suivant le type de location voulu. Souvent, il s’agit surtout de faire preuve de bon sens : acheter un bien attractif, dans une ville ou la demande locative est forte, et le louer au prix du marché. À cette accessibilité s’ajoute l’aspect concret de cet investissement “dans la pierre”, plus rassurant pour les investisseurs néophytes.

2. La possibilité d’être financé par un crédit

La plupart des investissements financiers impliquent de mobiliser ses propres ressources. À l’inverse, un investissement locatif est le seul placement pouvant être réalisé grâce à un crédit. 

Cela permet non seulement d’investir une plus grosse somme, mais aussi de bénéficier du fameux effet de levier qui consiste, pour simplifier, à s’enrichir grâce à l’argent prêté par la banque. Bien sûr, il faut respecter quelques règles pour pouvoir bénéficier véritablement de cet effet levier, notamment obtenir une rentabilité supérieure au coût du crédit. Il faut donc bien prendre le temps de réaliser des simulations afin de baser ses calculs sur une estimation de prêt immobilier réaliste.

L’autre avantage du prêt immobilier, c’est qu’il comporte obligatoire une assurance, avec au moins une garantie décès invalidité qui protège les coemprunteurs et leurs descendants.

3. La possibilité de défiscaliser

Certains investissements locatifs peuvent permettre aux acquéreurs de bénéficier d’avantages fiscaux non-négligeables, comme les dispositifs de défiscalisation Pinel et Denormandie. Afin de bénéficier véritablement de ces dispositifs, il convient de bien se renseigner sur les différentes conditions et règles à respecter, notamment en termes de durée et de type de location. 

4. Un investissement presque autofinancé

S’il est rare de pouvoir financer entièrement un investissement locatif grâce à un crédit, particulièrement parce qu’il faut pouvoir amener un apport personnel, il est possible de financer une bonne partie de son investissement grâce aux loyers perçus. Il suffit d’avoir des mensualités assez basses pour être couvertes par le loyer versé chaque mois par vos locataires !

5. L’immobilier locatif est plutôt rentable

La rentabilité d’un investissement locatif est généralement meilleure que celle des produits d’épargne classique, mais aussi de certains produits financiers plus risqués. Aux revenus fonciers engendrés par la location s’ajoute en effet une éventuelle plus-value au moment de la revente qui permet de booster la rentabilité de son investissement sur le long terme. Si vous prenez les bonnes décisions au moment de choisir la ville et le bien dans lequel vous placez votre argent, vous avez toutes les chances de réaliser un investissement rentable.

6. Un risque limité

L’immobilier locatif est un des investissements les plus sûrs, puisqu’il a pour objet un bien physique. Bien entendu, il existe des risques de perte de valeur, de vacances ou d’impayés qu’il faut prendre en compte. Mais ils peuvent être fortement réduits si l’investissement a été mûrement réfléchi en amont, notamment en terme d’attractivité et de demande locative. Du côté des impayés, des assurances et garanties spécifiques permettent de se prémunir contre ce risque, à l’image de la caution Visale.

7. Un investissement que l’on peut gérer soi-même

En réalisant un investissement locatif, vous avez le choix de confier la gestion de votre bien à des professionnels, ou au contraire, de garder la main sur votre investissement. Vous pouvez tout à fait gérer la location de votre bien et la déclaration de vos revenus fonciers seul si c’est ce que vous préférez ! D’ailleurs, même si vous confiez la gestion de votre bien à une agence, c’est vous seul qui décidez de la gestion de votre bien.

8. Vous et les membres de votre famille peuvent disposer du bien

Même si vous achetez pour louer, votre investissement locatif reste votre propriété. Au-delà des engagements imposés par certains dispositifs fiscaux, vous pouvez tout à fait retirer votre bien du marché locatif pour le louer à un membre de votre famille, y habiter, ou le requalifier en résidence secondaire. D’ailleurs, il est possible de louer son bien à un membre de sa famille même dans le cadre d’un investissement Pinel ou Denormandie.

Il est alors possible de réaliser un coup double, par exemple en achetant un studio pour les études de son enfant avant de le placer sur le marché locatif, ou inversement, de louer un bien pendant plusieurs années avant de le transformer en maison de vacances.

9. Un bon moyen de préparer sa retraite

Il est normal que votre investissement locatif ne vous rapporte pas grand-chose au début, puisque les loyers perçus servent essentiellement à couvrir les mensualités du crédit. Une fois le crédit remboursé, ces loyers deviennent alors un complément de revenu non négligeable, qui peut compenser la perte de revenus engendrée par un départ à la retraite. 

10. Un patrimoine qui se transmet

Le patrimoine immobilier, même lorsque constitué dans le cadre d’un investissement locatif, peut être transmis simplement à ses descendants. Il est même possible de préparer et d’optimiser cette transmission en créant une Société Civile Immobilière (SCI familiale).