Le clavier Charachorder est trop rapide pour la concurrence

Nous interrompons le flux de Keebin’ avec Kristina pour vous apporter ce bulletin spécial. Lorsque trois personnes différentes vous alertent sur un clavier dans les 48 heures environ, cela demande plus qu’un simple paragraphe dans la colonne de synthèse. Voici donc plusieurs paragraphes, un GIF animé et quelques commentaires détaillés sur le Charachorder, un nouveau type d’entrée qui est apparu via Kickstarter en 2022.

Au volant de ce train à la mode, de courtes vidéos virales montrent le fondateur atteignant plus de 500 WPM sur cette chose folle. Pour info, c’est assez rapide pour vous interdire de taper des compétitions, y compris le classement Monkeytype. Ces singes interdisent complètement les entrées avec accords et rejettent automatiquement les entrées supérieures à 300 WPM. Il atteint ces vitesses folles grâce à une conception mécanique intelligente et, bien sûr, à un micrologiciel.

Marge de manœuvre

Le Charachorder ressemble à une paire de prises d’escalade reliées à une longueur d’aluminium extrudé. Chaque prise a neuf petits joysticks ressemblant à des tees de golf qui en sortent, qui remplacent les clés. Le clavier Charachorder a des commutateurs 3D.Il y a trois tees de golf pour le pouce à bouger, quatre pour les doigts et deux extras sous le majeur et l’annulaire pour les touches fléchées et le contrôle de la souris.

Au lieu d’utiliser le mouvement de haut en bas comme un interrupteur à clé ordinaire, chaque petit joystick a une directionnalité D-pad pour une entrée à quatre voies par chiffre. Les fondateurs affirment que plus de 300 entrées uniques et plus de 17 milliards de combinaisons d’accords sont possibles sans lever le petit doigt.

L’un des avantages de Charachorder est qu’il accepte la saisie standard ainsi que la saisie avec accords. Le style d’accord n’est pas particulier non plus. Selon le site, vous écrasez simplement h, e, l, o en même temps, et vous avez « bonjour ». Peu importe s’ils frappent l’écran dans le mauvais ordre, car le processeur les réorganise à la volée. Il n’y a donc rien de cette affaire « apprendre une toute nouvelle langue » pour taper des syllabes par raccourci, mais bien sûr, vous devrez apprendre une nouvelle mise en page.

Cela aurait pu être un projet d’IO

Bien qu’aucun des détails techniques ne semble être répertorié nulle part sur le site, il existe un GIF plutôt sympa qui montre les éléments internes.

Les téléspectateurs astucieux remarqueront ce qui semble être un Arduino Pro Micro avec une autre carte qui ressemble à un module sans fil quelconque et une seule cellule AA. Cependant, le site indique que seules les versions filaires sont disponibles, et la photo ci-dessus montre que les moitiés sont connectées avec un câble rétractable de 3,5 mm.

Cette chose me rappelle totalement le clavier DataHand et son successeur open source le lalboard, bien que je ne le trouve pas aussi esthétique que l’un ou l’autre. Je pense que je préfère les commutateurs individuels du DataHand, bien que j’aime l’idée d’un mouvement légèrement moins important des doigts en faisant basculer ces petits joysticks. Honnêtement, je devrais essayer les deux pour être sûr. Vous savez tous où envoyer les dons au fonds keeb, n’est-ce pas ?

Grâce à [D—-], [The Commenter Formerly Known as Ren], et [RoganDawes] pour le pourboire !

[Images via Charachorder]