Les spécialistes des troubles comportementaux, les professeurs en quête de réponses, les psychiatres et les psychologues tombent tous d’accord sur le même avis : l’autisme et tout simplement une autre forme d’intelligence. Bien qu’ils soient toujours considérés comme des personnes anormales, les individus diagnostiqués comme étant autistes développent des aptitudes intellectuelles incommensurables. C’est en particulier le cas de l’autisme catégorisé comme syndrome d’Asperger. Pour vous éclairer davantage sur le sujet, nous avons soulevé dans cet article, 10 bonnes raisons de penser que les autistes sont plus intelligents.

autistes-sont-intelligents
10 raisons de penser que les autistes sont plus intelligents

Parce qu’ils ont une capacité extraordinaire à se concentrer

Les personnes atteintes d’autisme, et ce, quels qu’en soient le type et le stade diagnostiqués, ont définitivement du mal à trouver leur place dans la société. Cette dernière tend même à considérer les autistes comme des personnes qu’il faudrait théoriquement isoler à part entière. En effet, leur blocage dans la communication et dans leurs actes pousse leur entourage à penser qu’ils ont un certain retard cognitif et relationnel.

Il est vrai que l’autisme est considéré comme un trouble comportemental qui entraîne systématiquement des difficultés d’adaptation pour les deux partis (tant pour un autiste que pour une personne ordinaire). Toutefois, malgré cette énorme différence, il suffit de très peu pour voir que les autistes sont plus intelligents qu’on ne le croit, rien qu’en observant leur capacité extraordinaire à se concentrer. Leur cerveau peut se focaliser sur une seule chose, des heures durant, sans éprouver la moindre fatigue et sans se relâcher…

A l’inverse, les individus qui possèdent toute leur capacité mentale, émotionnelle et physique, éprouvent du mal à en faire autant. Les faits et études réalisées prouvent d’ailleurs que notre cerveau ne parvient pas à méditer sur un seul détail au-delà de 15 à 30 minutes. Autant dire que cette concentration longue et sérieuse constitue un caractère qui permet en réalité aux autistes de se forger, dans monde où ils se sentent dépourvus d’importance.

Parce qu’ils ont une grande faculté à mémoriser

Les familles, amis, proches, enseignants, organisations et psychanalystes en contact permanent avec les autistes évoquent une grande faculté à mémoriser. Mine de rien, vous pourrez installer un autiste devant un jeu de mémoire pour constater par vous-même qu’il leur faut un minimum de temps pour résoudre le problème. Mais cela ne veut rien dire à côté de leur incroyable et indescriptible aisance à mémoriser des choses plus importantes que des images à assembler. Leur intelligence paraît bien plus précise de sorte qu’ils peuvent mémoriser une liste de courses, une liste d’arrêts et d’horaires de bus ou encore une liste de formules mathématiques. De leur côté, les personnes typiquement normales ne parviennent pas à en faire autant sans avoir noté quelque part, des informations en guise de références.

Autisme chez les enfants

Parce qu’ils ont une excellente aptitude visuelle

On retrouve aujourd’hui des milliers d’autistes qui ont réussi à construire leur carrière dans le domaine de l’informatique, notamment dans l’élaboration de graphismes visuels. En effet, la vision des autistes leur permet de schématiser dans leur cerveau, puis sur le papier, des images en 3D. Ils peuvent par exemple reproduire un jeu vidéo ou une maquette sans avoir été initiés dans ces domaines en question. Vous serez d’ailleurs impressionné par cette manière d’être qui fait apparition dès leur plus jeune âge. En réalité, tout cela s’explique par le fait qu’ils se concentrent davantage sur la vue et non sur le langage pour s’exprimer et pour comprendre les choses qui les entourent.

Parce qu’ils perçoivent les moindres détails

La concentration, la mémorisation, l’aptitude visuelle… Il faut avouer que ce sont là, des critères qui complètent la formule. Une fois ces caractères réunis, c’est largement plus facile pour un autiste de percevoir les moindres détails. Visibles ou non à l’oeil nu, ce sont des détails qui n’attire pas forcément ni habituellement l’attention d’une personne ordinaire. Il peut par exemple s’agir de quelque chose d’extrêmement banal : un bouton délicatement rayé sur une chemise, une pochette de CD qui dépasse sur une étagère ou encore une feuille pliée sous une pile de documents.

Néanmoins, cette perception rapide des détails peut aussi bien arriver dans le cadre professionnel. Force est de constater que cette forme d’intelligence est un atout incontournable autant dans la vie personnelle que professionnelle.

Parce qu’ils sont perfectionnistes

Qui dit sens du détail, dit perfectionniste. On pourrait sous-entendre une tendance à l’obsession dans ce cas, cependant, là n’est pas la question. En observant de plus près une personne autiste, vous découvrirez automatiquement son excellente organisation. Équipements, matériels, outils, jouets, manuels scolaires, vêtements et même emploi du temps sont tenus et respectés dans le parfait ordre. De la même manière, les autistes aiment à penser que leur travail (ou responsabilités) ne sera accompli que s’il est P-A-R-F-A-I-T. Bien entendu, cette perfection qu’on évoque dépend de leur point de vue.

Parce qu’ils ont des loisirs qui sortent de l’ordinaire

Si un jeune garçon normal de 9 ans s’intéresse largement aux jeux vidéos, un petit garçon autiste quant à lui, vaque plutôt à résoudre des problèmes de mathématiques ou de chimie. Difficile d’en rire, puisque leur cerveau ne leur en tient pas rigueur et qu’ils le font parce que c’est là se porte leur plus grand intérêt. En d’autres termes, les autistes sont considérés comme plus intelligents étant donné leurs centres d’intérêt plus « sérieux ».

Parce qu’ils peuvent lire et écrire avant d’avoir 3 ou 4 ans

Il n’y a nul besoin d’attendre que la préscolaire l’initie, pour qu’un enfant autiste sache déjà lire et écrire. En réalité, cela se produit bien avant qu’il ne soit en âge d’apprendre, car il saura décrypter les chiffres et les lettres par lui-même. Est-ce là, une capacité intellectuelle qui pousserait les parents à s’inquiéter ou à en être fiers ? Là est la question, mais pour l’heure, les faits montrent d’ores et déjà qu’un autiste est plus intelligent qu’on ne le pense.

Parce qu’enfants, ils excellent dans les jeux extrêmement difficiles

Les spécialistes ont élaboré des tests de quotient intellectuel (QI) spécialement tourné vers les autistes. Les résultats ont alors montré que plus de la moyenne passe le test haut la main. Pourrait-on alors envisager que ces tests ne soient pas réellement destinés à ce type de personnes parfois sous-estimées ? Il faut croire que c’est effectivement le cas, puisque vous serez surpris d’apprendre qu’un enfant autiste en bas âge est parfaitement capable de résoudre des jeux particulièrement difficiles (puzzle pour enfant de plus de 5 ans, jeux d’échec, jeux de mémoire, etc.).

Parce qu’adultes, beaucoup d’autistes travaillent dans des domaines complexes

Si l’on évoquait un peu plus haut, le fait que beaucoup d’autistes sont qualifiés pour travailler dans des milieux qui demandent de grandes aptitudes visuelles, le secteur de l’informatique est le premier à être convoité. Vous l’aurez compris, décrypter et lire les codes fait déjà partie des notions, savoir-faire, voire même passion d’un certain nombre d’autistes.

Outre l’informatique, les autistes ont également un certain penchant pour la musique. Il est vrai qu’il n’y a pas besoin d’être autiste pour aimer la musique et travailler dans ce monde. Néanmoins, la différence est plus flagrante qu’on ne le pense : les autistes apprennent seuls à composer et à écrire. Pas besoin d’un professeur de chant ni de cours de piano (ni d’aucun autre cours d’instrument d’ailleurs) pour lire les notes. C’est dès leur plus jeune âge qu’ils apprennent et ils ont tout le temps qu’il leur faut pour cela, comme il se focaliseront sur cette seule et unique chose, sans avoir le temps de s’ouvrir à la société. C’est souvent pour ça que la grande majorité des autistes ont choisi de vivre à la campagne, à l’abri des tracas quotidiens et pleinement concentrés sur leur activité.

Parce qu’adultes, beaucoup d’autistes arrivent à travailler 7/7 jours

Une fois le cap des études franchi et qu’ils se retrouvent enfin dans le monde du travail, les autistes découvrent un plaisir et une grande motivation, sans qu’on évoque un quelconque avantage. La plupart d’entre eux y trouvent même beaucoup de plaisir, quitte à travailler deux fois plus. Ils font des heures supplémentaires dans leurs entreprises et viennent même le dimanche. C’est visiblement un rythme qu’aucune personne ordinaire ne pourrait tenir sur le long terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici