Kim Jong-un est une personne que tout le monde aime détester. Depuis qu’il a pris ses fonctions de dirigeant après la mort de son père, Kim Jong-il, son style de vie luxueux n’a pas changé. Depuis ses domaines, il se consacre à terroriser ses citoyens et quiconque le contredit. Le pouvoir qu’il possède lui permet de faire pratiquement tout ce qu’il veut, avec les considérations morales et éthiques qui en découlent. De ce fait, il n’est donc pas surprenant qu’il ait autant d’ennemis. Ce sont les citoyens de Corée du Nord qui en font les frais : la liste des choses interdites par leur chef est si longue qu’il n’y a pas de fin en vue.

Kim Jong-un, terrible dictateur
Kim Jong-un, terrible dictateur

Aujourd’hui, nous allons vous présenter 10 raisons qui font que la Corée du Nord est une dictature.

Interdiction du sarcasme

La mesure la plus récente imposée par le dictateur a été l’interdiction du sarcasme dans le pays. Le gouvernement a interdit à ses citoyens de faire des remarques sarcastiques sur leur chef ou son régime totalitaire dans leurs conversations quotidiennes. Cela implique également de critiquer le gouvernement de manière indirecte. C’est effrayant, mais il y a trop de choses que les Nord-Coréens ne peuvent pas dire.

Interdire les mariages et les enterrements

Apparemment, les mariages et les enterrements sont une distraction évidente de ce qui est important : leur figure de proue en tant que leader. En 2016, à l’approche du congrès du parti communiste, le gouvernement avait interdits les mariages et les enterrements. Une mesure inédite, surprenante et autoritaire !

L’alcool coûteux

Le coût de ces produits augmente le prix de ces produits. A tel point qu’une bouteille de n’importe quoi vaut ce qu’un citoyen nord-coréen gagne en une semaine. Bien sûr, le chef n’a aucun problème à envoyer quelques caisses chez lui (on dit qu’il est un grand fan du whisky Johnny Walker).

Le contrôle sur les dessins animés

Fan avoué de dessins animés, il n’est pas rare de le voir visiter les studios d’animation du pays pour voir ce qu’ils font. Cela n’aurait pas beaucoup d’importance si les dessins animés étrangers n’étaient pas interdits, puisque dans le pays on ne peut voir que les animations autorisées qui ont pour personnage principal lui.

Interdiction de faire du ski

Comme il ne neige pas beaucoup en Corée du Nord, quel est l’intérêt du ski ? Il y a bien une station de ski, Masikryong, mais personne ne l’utilise, sauf son chef. Kim interdit les visites lorsqu’il y a de la neige pour le ski, car il aime y passer ses vacances privées. Le reste du temps, il est vide, car il n’y a pas de neige et aucun visiteur n’y est autorisé. Construire pour son propre plaisir ? Un plan sans faille.

Alimentation étrangère

Comme pour l’alcool et les marques de vêtements par exemple, Kim interdit l’importation de produits alimentaires étrangers. Les aliments de base des citoyens nord-coréens sont les nouilles et le riz, mais bien sûr pas pour leur chef suprême. Kim importe ses menus du monde entier, et on dit qu’il adore le caviar iranien ou les côtes de porc danoises. S’il a envie de grignoter, il envoie quelqu’un en Thaïlande pour les mangues.

Regarder la télévision

Il n’y a pas que les dessins animés qui sont soumis à leur contrôle : les programmes de télévision sont censurés à un degré inimaginable. Le contrôle est tel que ces dernières années, le pays a vu plus de 150 personnes exécutées publiquement. Leurs crimes étaient d’avoir regardé des séries sud-coréennes (les populaires K-drames), que certaines personnes font passer en contrebande sur des DVD et vendent au marché noir.

Conduire

L’une des dernières mesures approuvées par le dictateur est la libre circulation dans le pays. Selon les statistiques, il y a une voiture pour mille citoyens, mais cela n’empêche pas leur chef de disposer d’une collection qui pourrait augmenter considérablement ce chiffre.

Voyage

Il est interdit de quitter le pays, et ceux qui y parviennent n’ont pas intérêt à le faire. En effet, s’ils sont découverts, ils sont expulsés pour être exécutés publiquement.

Surfer sur Internet

Comme les médias, le pays nord-coréen n’a pas accès à l’Internet, à l’exception de l' »Internet » approuvé par le gouvernement. Celui-ci ne contient que de la propagande pro-régime et peut être utilisé avec une autorisation préalable.

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer » est une citation qui caractérise parfaitement mon ambition en tant qu’étudiante et future diplômée en langues étrangères appliquées. Véritable cinéphile et grande amatrice de séries télévisées, actualités people et voyages en tout genre, je suis ambitieuse et passionnée par mes rêves. Je pense, à l’instar de Churchill, qu’il est difficile d’échouer, mais encore plus difficile de ne pas avoir essayé de réussir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici