Alors que de nombreux passionnés d’automobile se soucient de tailler des virages lors des jours de piste locaux, c’est une race spéciale qui laisse le tarmac derrière pour le sentier poussiéreux à venir. Si le véhicule que vous avez choisi est du type à quatre roues, voici comment vous pouvez le modifier pour dominer la saleté et la boue.

Manipuler le terrain

Construire une bonne plate-forme tout-terrain nécessite un objectif très différent de celui de la construction d’une voiture pour la performance de rue. Un moteur haute performance qui hurle ne sert à rien lorsque vos pneus tournent dans les airs parce que vous êtes coincé dans du sable profond ou sur un rocher pointu. Au lieu de cela, les véhicules à quatre roues sont concernés par un ensemble de paramètres totalement différents. La garde au sol est essentielle pour franchir les obstacles sans se coincer, et une bonne articulation est essentielle pour garder vos roues au sol et vous pousser vers l’avant dans des ornières profondes et sur des angles fous. Vous aurez également besoin de beaucoup de couple à bas régime et de pneus capables d’adhérer dans toutes les conditions sans provoquer de crevaison. C’est un tout autre jeu de balle, alors continuez à lire!

Roues et pneus

Des pneus plus gros facilitent le franchissement des obstacles. Crédit d’image: Auto Tribute

Les pneus sont le contact du véhicule avec la route, et sans un bon jeu de pneus, vous n’irez absolument nulle part. Le choix des pneus pour une application à quatre roues motrices dépend de l’endroit où vous voulez aller et de ce que vous voulez faire. Des pneus spécialisés sont disponibles pour la conduite sur sable, par exemple, et si vous voulez jouer dans la boue, un bon ensemble de «pare-boue» vous fera du bien. Bien sûr, pour ceux qui ont l’intention de partager leur temps entre l’autoroute et le sentier, un ensemble plus conservateur de pneus tout-terrain pourrait être le meilleur choix pour un mélange de performances hors route et de confort sur route.

Le montage de pneus plus gros est peut-être la modification la plus populaire pour les véhicules tout-terrain. C’est peut-être le moyen le plus simple de gagner de la garde au sol et d’aider un véhicule à rouler beaucoup plus facilement sur les petits trous et les obstacles sur les sentiers. Cependant, leur plus grande circonférence peut diminuer l’accélération du véhicule, et le poids non suspendu plus lourd peut entraîner des problèmes de maniabilité et de freinage.

Les roues Beadlock permettent de réduire la pression des pneus pour une adhérence maximale, sans risquer de faire glisser le pneu de la jante. Méfiez-vous cependant – de nombreuses roues bon marché incluent de faux verrous de perles comme élément de style. Crédit d’image: Jeep Kingdom

Le choix des roues est également une considération majeure lors de l’équipement d’un tout-terrain. Classiquement, les roues de 15 pouces étaient la norme, mais les modèles de 17 pouces sont désormais plus courants. Les roues de cette taille offrent beaucoup de flanc, permettant au pneu de contribuer à absorber les bosses hors route. Choisir une taille de roue bizarre ne vous donnera aucun mal à la tête en essayant de trouver des pneus adaptés, il est donc préférable de ne pas s’écarter de la norme. Bien sûr, si vous devenez très sérieux, en particulier dans les disciplines de la roche où la pression des pneus est très basse, vous pouvez envisager de vous procurer un jeu de roues à blocage de talon. Ceux-ci sont livrés avec des anneaux de retenue spéciaux qui maintiennent le pneu à la jante mécaniquement, plutôt que de simplement dépendre de la pression d’air. Ceux-ci permettent aux pneus de rester sur la jante à des pressions d’air incroyablement basses, permettant une adhérence maximale grâce à la plus grande zone de contact d’un pneu moins gonflé. Cependant, ils ajoutent beaucoup de complexité et de poids à une roue et peuvent être illégaux dans certaines juridictions, alors méfiez-vous.

Kits de levage

Les kits de levage peuvent améliorer la garde au sol en permettant le montage de pneus plus gros. Crédit d’image: investinwaffles

Les kits de levage sont un autre moyen populaire d’augmenter la garde au sol des véhicules tout-terrain. Ils viennent dans deux variations majeures – ascenseurs suspendus et remontées mécaniques, chacun avec ses propres forces et faiblesses. Les ascenseurs à suspension consistent à installer des ressorts plus longs et des amortisseurs de course plus élevés, ce qui soulève la hauteur de caisse du véhicule. Cela offre généralement la meilleure amélioration de l’articulation et de la garde au sol, mais peut être coûteux en raison de la nécessité d’un ensemble complet de nouveaux composants de suspension. Un élévateur de carrosserie, par contre, consiste à simplement soulever la carrosserie du véhicule par rapport au châssis. Ceci est moins cher qu’un élévateur à suspension et se fait souvent avec une série d’entretoises entre le châssis et la cabine d’un véhicule. Généralement fait pour permettre un dégagement pour s’adapter à des pneus plus gros, un élévateur de carrosserie n’augmente pas la garde au sol du véhicule en soi. Souvent, une combinaison de suspension et de levage de la carrosserie sera effectuée, offrant une plus grande garde au sol et offrant le plus d’espace possible pour des pneus plus gros, augmentant encore la hauteur de caisse du véhicule.

Les ascenseurs des deux types peuvent avoir des impacts majeurs sur la maniabilité, en raison du centre de gravité plus élevé d’un véhicule soulevé. De plus, l’exécution peut être difficile, de nombreux ascenseurs nécessitant des modifications des angles des arbres d’entraînement, du routage des conduites de frein ou même des arbres de direction. Tous ces composants sont conçus autour d’une hauteur de caisse définie en usine et ne peuvent supporter qu’un réglage limité avant que les problèmes ne deviennent apparents. Souvent, les kits de levage qui vont au-delà d’une plage de hauteur limitée sont fournis avec des équipements pour aider à résoudre ces problèmes lors de l’installation.

Verrouillage des différences

Les blocages de différentiel sont souvent installés de série sur les tout-terrain haut de gamme, mais les options du marché secondaire sont également nombreuses. Crédit d’image: Mercedes Benz

Le différentiel ouvert est une invention utile qui permet aux roues d’une voiture de tourner à différentes vitesses, comme dans les virages. Cela permet une conduite souple dans des conditions régulières. Cependant, sur des surfaces meubles, cela peut être plus un obstacle qu’une aide. En effet, un différentiel ouvert transfère le couple de manière égale aux deux roues. Par exemple, lorsqu’une roue est en l’air ou tourne dans la boue, elle tournera librement. L’autre roue attachée au différentiel obtiendra le même couple que la roue qui tourne dans l’air, ce qui est pratiquement nul. Cela peut rendre la progression vers l’avant difficile lorsqu’une roue quitte le sol ou reste coincée dans le sable – des conditions régulièrement rencontrées sur tout sentier hors route.

La solution populaire à cela est le différentiel verrouillable, couramment installé sur les véhicules à quatre roues motrices qui n’ont pas le temps de rester coincés. Souvent disponibles en option d’usine, ils peuvent également être installés en tant que mise à niveau du marché secondaire sur les quatre roues motrices et les camions les plus populaires. Disponibles en version pneumatique et électrique, lorsqu’ils sont allumés, ils verrouillent les deux côtés du différentiel ensemble, les forçant à tourner à la même vitesse. Cela permet de fournir un couple plus important à la roue qui a réellement la traction, ce qui permet de bien mieux progresser dans la boue, le sable et la neige. L’astuce est qu’ils peuvent être allumés et éteints, donc une fois de retour sur la route, le véhicule peut être conduit sans souffrir de tous les inconvénients d’un différentiel bloqué sur une surface à forte adhérence – comme des dommages à la transmission et des crissements de pneus gênants dans les virages.

Les différentiels de verrouillage peuvent être difficiles à installer pour le novice, et peuvent nécessiter l’assistance d’un magasin de différentiels dédié à assembler en cas de mise à niveau d’un différentiel d’origine en fonctionnement de verrouillage. Cependant, les gains qu’ils apportent à la performance ne peuvent être sous-estimés et ils sont une nécessité pour tout offroad sérieux dans la boue et le sable. Économisez vos sous, car ce matériel n’est certainement pas bon marché!

Accessoires

Un bon ensemble de planches de traction aidera lorsqu’il est coincé dans le sable. Crédit d’image: Maxtrax

Avoir le bon équipement sous la main peut vous éviter de devoir attendre de l’aide sur un sentier éloigné. Les outils de base sont indispensables, car il y a beaucoup de dangers hors route qui attraperont ceux qui ne sont pas préparés. Pour commencer, un ensemble complet de changement de pneus, y compris un cric, est essentiel, ainsi que de l’essence et de l’eau – potable pour vous-même, et certains pour le système de refroidissement de la voiture en cas de surchauffe. Une paire de planches de récupération peut vous aider si vous vous embourbez, ainsi qu’une pelle pour vous sortir de bourrages plus graves.

Un treuil est idéal pour vous décoller – assurez-vous simplement de suivre les procédures de récupération en toute sécurité pour éviter les blessures.

En regardant plus loin, vous voudrez peut-être installer des pare-broussailles et des barres de bash pour éviter d’endommager votre véhicule par les sentiers les plus noueux. Ceux-ci peuvent souvent servir d’excellents points de montage pour des équipements supplémentaires tels que des treuils et des lumières, ce qui peut aider à la récupération ou vous aider à repérer les obstacles avant même de rester bloqué. Avoir un point de remorquage solide sur votre véhicule est également essentiel, de sorte que vous ne déchirez pas un pare-chocs lorsqu’une Jeep amicale s’arrête pour vous sortir. Bien sûr, lors du câblage d’accessoires, assurez-vous d’utiliser des conducteurs et des connecteurs résistants aux intempéries, sinon vos aventures pourraient être interrompues par un incendie électrique!

Conclusion

Le tout-terrain est une pratique amusante, et souvent, un véhicule de série est plus que suffisant pour se lancer sur les sentiers de base. La clé est de savoir quel domaine du tout-terrain vous plaît, puis de modifier votre véhicule en fonction de votre expérience de conduite. Dépenser énormément d’argent pour une suspension à articulation maximale est idéal pour ramper dans les rochers, mais ce n’est probablement pas le premier mod que vous feriez pour la course sur neige, par exemple. Concentrez-vous sur ce que vous aimez et partez de là!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici