En cause de cette attention que lui portent les scientifiques et les consommateurs, ses nombreuses vertus. Ce fort intérêt n’exclut pas qu’il subsiste çà et là des méfiances tributaires des effets néfastes connus du cannabis.

Êtes-vous de ceux qui émettent quelques doutes quant au bien-fondé de la consommation de CBD ?

Voici pour vous 10 raisons d’évacuer toutes ces réserves.

CBD
10 raisons de passer à la consommation du CBD

Le CBD, c’est du cannabis sans ses méfaits

Oui. Vous l’avez bien compris ! Consommer du CBD (encore appelé cannabidiol), c’est bénéficier de toutes les vertus du cannabis sans ses inconvénients. Pas de risque d’hallucination, ni de perte de connaissance ni aucun autre méfait du même genre. C’est pour cette raison même qu’aux débuts de sa démocratisation, le CBD avait été considéré comme une sorte de cannabis light.

Le cannabidiol, un allié contre les douleurs inflammatoires

Il est des douleurs chroniques que n’arrivent pas à combattre efficacement les antalgiques classiques. Selon de nombreuses études, le cannabidiol aiderait le cerveau à diminuer la réponse inflammatoire et partant, la douleur qu’elle génère. Cette propriété se révèle d’un grand secours aux accidentés graves et aux patients ayant subi des opérations extrêmement douloureuses. Le traitement par le CBD évite de ce fait aux corps soignant le recours aux opioïdes, efficaces, mais exposant les patients à la toxicomanie ainsi qu’à l’abus.

Dites adieu aux nausées et au vomissements

Il n’est pas rare, après la consommation d’un aliment particulier, que l’on éprouve une sensation de nausée ou même qu’on vomisse. Une pareille situation est gênante à plus d’un titre, surtout si l’on effectue une tâche qui requiert une énorme concentration. Si un jour, vous vous trouvez dans une telle situation, vous pourrez prendre, en lieu et place des antiémétiques classiques, du CBD. En plus de calmer votre nausée ou votre vomissement, ce dérivé du cannabis vous relaxera.

Le cannabidiol aiderait à lutter contre le cancer

Les études sur la question ne sont pas très nombreuses. Il n’empêche que celles qui ont déjà été réalisées sont très prometteuses. Les propriétés inhibitrices du CBD contre la croissance des cellules cancéreuses n’ont certes pas encore été universellement admises. Cependant, toutes les études s’accordent sur les bienfaits qu’apporte sa consommation à ceux qui suivent une chimiothérapie. En effet, en plus de les aider à mieux supporter les effets secondaires qui y sont relatifs, le CBD contribue à lutter contre la dépression qui est l’un des facteurs aggravants du cancer.

Le CBD aide à garder une peau plus belle

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible d’avoir une peau plus belle grâce au cannabidiol. Son efficacité a, en effet, été prouvée dans le traitement de troubles dermatologiques comme l’acné. Par son action sur les capteurs CB2 du système endocannabinoïde, ce dérivé du cannabis aide à réguler la sécrétion de sébum dont l’excès est responsable de l’apparition des acnés. Les traitements généralement utilisés dans de tels cas sont l’huile de CBD ainsi que des crèmes au CBD.

Le CBD, une aide au sevrage

Les cannabinoïdes, c’est un fait bien connu, ne sont pas faciles à abandonner. Le sevrage cause chez les consommateurs, entre autres effets, une forte irritabilité qui peut se traduire en agressivité, des troubles du sommeil, une grande anxiété, des nausées et même des maux de ventre. Le CBD, grâce à ses effets apaisants, aide non seulement à remplacer progressivement les cannabinoïdes mais aussi à calmer les effets secondaires dus au sevrage lorsque l’on arrête de fumer du cannabis.

CBD vs épilespie : un pari gagnant

Lorsque surviennent des crises d’épilepsie, plusieurs symptômes peuvent apparaître, qui vont de simples crampes à des pertes de connaissance en passant par des spasmes incontrôlables. Tous ces symptômes, quelle que soit leur intensité, ont en commun une altération du système cannabinoïde endogène, qui est responsable de l’équilibre interne. Le CBD, par l’action de ses molécules, va se fixer sur les capteurs CB1 du système cannabinoïde endogène et envoie au cerveau un message destiné à diminuer l’activité chimique responsable du déclenchement des crises.

Le CBD est efficace dans le traitement de l’ostéoporose

Les personnes souffrant d’ostéoporose ont des os plus fragiles que la moyenne. En cause, une enzyme dénommée FAAH, qui décompose les os. Le système endocannabinoïde par son action combinée avec les amides d’acides gras (FAA), aide certes au remodelage osseux. Mais la fragilité des os demeure. Des études révèlent que le CBD aide, lui aussi, à ce remodelage, en bloquant les enzymes FAAH, permettant ainsi aux FAA de libérer tout leur potentiel.

Le CBD, un antioxydant de taille

Les propriétés anxiolytiques et antioxydantes du CBD sont l’une des plus connues. Il est admis que cette molécule du chanvre est d’un grand secours à l’organisme dans l’élimination des toxines et la diminution des radicaux libres. Le CBD aide également à lutter contre le stress oxydatif, qui serait à l’origine d’un grand nombre de maladies chroniques.

Pas de risque d’addiction avec le CBD

L’addiction est l’une des plaies de la consommation de drogues. Les risques d’addiction relatifs à la prise de CBD sont nuls. Ceci s’explique par le fait qu’à contrario de substances comme le THC, il n’a aucun effet de boost sur la concentration en dopamine. Il reste cependant à préciser qu’en cas d’association du CBD à des substances comme le tabac ou le THC, une dépendance peut s’installer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom ici